Parachutisme



Canopy Piloting

Le Canopy Piloting (ou Pilotage sous voile) est la discipline qui a été intégrée au programme des Jeux Mondiaux de Cali 2013. Il s'agit de la discipline la plus récemment apparue en France, en 2011. Les premiers Championnats du monde ont eu lieu en 2006. discipline parachute ouvert consiste en un posé en “sur-vitesse”, dans une phase ou la voile “plane” et avance à grande vitesse sur une trajectoire horizontale, grâce à une prise de vitesse débutée entre 300m et 700m d’altitude.

Le Canopy Piloting comporte 3 épreuves :
• la vitesse (Speed) : passer le plus rapidement possible entre 2 capteurs éloignée d’environ 70m et disposés sur une courbe de 70°.
• la distance (Distance) : aller le plus loin après avoir touché l’eau.
• la précision (Accuracy) : se poser dans une cible de 1m par 1m, debout, après avoir parcouru 4 zones d’environ 40m au total en touchant l’eau avec le pied. Un posé “non-debout”, ou avant ou à coté de la zone retire des points et l’eau non touchée dans chaque zone retire des points.


En France, cette discipline commence a être encadrée et nécessite un cadre spécial (saut dédié et zone dédiée à cette pratique, plan d’eau, …) et le brevet B5.

Free Fly

Cette pratique de loisir consiste à réaliser des figures autres qu'à plat (tête en haut, tête en bas, dans l'angle, etc). De plus en plus prisée, cette pratique fait appel aux repères dans les 3 dimensions. En compétition, une équipe de Free Fly est composée de 3 parachutistes : 2 performers et un vidéoman.
On distingue plusieurs type de sauts :
• Atmonauti (ou saut d'atmonaute) : inventé par les Italiens Gigliola Borgnis et Marco Tiezzi, ce saut est l'un des plus développé du freefly et fait appel à un angle de vol important (entre 30 et 60 degrés).
• Saut de trace (ou saut dans l'angle) : un leader est désigné avant le saut qui sert de référence aux autres participants. Généralement volant en dérive, sur le ventre, c'est lui qui décidera de la direction, de l'angle de la chute par rapport au sol et donc de la vitesse sur trajectoire du saut.
• Saut de flock : ancêtre de la trace, le saut de flock part d'un groupe en position tête en bas, grippé ou à proximité; un leader désigné recule, les autres doivent le suivre en conservant leur position les uns par rapport aux autres.
• Saut de traque : un "lapin" sort de l'avion sur le dos, les autres participants du saut doivent voler à proximité.
• Saut tête en bas : Un groupe de parachutistes est désigné au sol. Chacun répète sa position avant de prendre place dans l'avion. Les parachutistes chutent en se tenant par les mains selon plusieurs figures (fleur, étoile). Le but est de chuter tous la tête en bas. La figure peut être interrompue pour changer de figure.
• Saut de tête en haut ou chute assis : Les parachutistes se trouvent debout dans le vent relatif. Les parachutistes doivent conserver une proximité d'environ 2 à 5m les uns les autres et chutent tous au même niveau.

Vol relatif

Le vol relatif est la discipline la plus pratiquée dans le monde du parachutisme.
plusieurs.Chaque équipe de 4 (ou 8 parachutistes) doit réaliser un maximum de fois une série de figures imposées tirées au sort avant chaque compétition. Le temps limite pour réaliser ces figures est de 35 secondes pour les équipes de 4, et de 50 secondes pour les équipes de 8.
Afin de permettre aux juges de comptabiliser le nombre de figures effectuées, chaque équipe possède un vidéoman, qui emporte sur son casque une caméra numérique. Cet équipier vient s'ajouter aux 4 ou 8 performers, et fait partie intégrante de l'équipe : la qualité du film qu'il réalise est prise en compte dans la notation.

Si les juges ne peuvent pas voir correctement les figures sur la vidéo, l'équipe est pénalisée, le point en question étant comptabilisé comme NJ (non jugeable, 0 points). Chaque figure simple (libre), rapporte un point, chaque figure complexe (bloc) rapporte 2 points.
Les figures peuvent être fixes (libre) ou mobiles en binôme, trinôme, ou quadrinôme (blocks). Toutes les équipes doivent réaliser le même programme de figures, et l'équipe gagnante sera celle qui en a réalisé le plus, dans le temps imparti.

Voile contact

Cette discipline est le pendant du vol relatif, mais avec le parachute ouvert. Les parachutistes, largués à 2000 mètres, ouvrent leurs voiles et construisent des figures, en s'accrochant par les pieds aux voiles des coéquipiers. Cette discipline comporte des épreuves de :
- séquence à 4 : enchainement imposé de 4 ou 5 figures tirées au sort. Au cours de ces évolutions, les parachutistes pourront être amenés à voler en individuel, en binôme ou trinôme. Le cycle devra être exécuté un maximum de fois, en un temps de travail limité de 2 minutes 30 secondes.
- rotations à 4 : réalisation d'un empilage à 4, puis l'équipier du dessus se détache pour rejoindre la base de la formation. Le maximum des rotations doit être réalisé en un temps de travail de 1 minute 30 secondes. Chaque figure à 4 marque un point.
- 8 formation : consiste à réaliser le plus vite possible, une figure à 8 équipiers. Cette figure est tirée au sort en début de compétition. Le chronomètre se déclenche au premier qui sort de l'avion et s'arrête quand le dernier est accroché.


  • World Air Games : la France plane !

    Lors des World Air Games (Dubai, 30 novembre-12 décembre), la France a décroché 16 médailles (6 or, 8 argent et 2 bronze) ce qui la place à la deuxième place des Nations en nombre de médailles !

  • World Air Games

    Les Jeux Mondiaux de l'Air - World Air Games (WAG) – réunissent environ tous les quatre ans les meilleurs athlètes mondiaux des différents sports aéronautiques pour assurer la promotion de leur discipline dans le cadre d'une compétition exceptionnelle, montrer leur professionnalisme et inspirer les générations futures.

  • Les Bleus survolent le monde

    46 parachutistes français reviennent médaillés des championnats du monde, sur une délégation de 61 ! Les Bleus dominent le parachutisme mondial et l'ont prouvé en Bosnie-Herzégovine (Voile Contact, de Précision d’Atterrissage et de Voltige), et en République Tchèque (Vol Relatif, Vol Relatif Vertical et Disciplines Artistiques).

  • Performance

    Un record du monde en voile contact !

    L’équipe de France de voile contact séquence à 4 a débuté les championnats du monde qui se tiennent en Bosnie-Herzégovine, à Banja Luka par l'établissement d'un nouveau record du monde...

  • Interview

    Parachutisme : « le canopy piloting, très impressionnant »

    Directeur technique national du parachutisme, anciennement compétiteur en voile contact, Jean-Michel Poulet, accompagne les athlètes de la fédération, toutes disciplines confondues. Il nous présente «le canopy piloting, au programme de ces Jeux Mondiaux de Cali 2013 et évoque les perspectives olympiques de son sport.

PyeongChang 2018

DAYS
HRS
MINS
SECS
TO THE OPENING CEREMONY
OF THE OLYMPIC WINTER GAMES
PYEONGCHANG 2018
:
:
Olympic Winter Games
Pyeongchang 2018

Newsletter

Billetterie

Passion

Twitter #espritbleu


Boutique

  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF