Quatre en un !

Médaille
Partagez

Ce samedi 13 octobre, l'escarcelle tricolore s'est enrichie de quatre nouvelles médailles, en tennis, voile et pentathlon moderne !

La collection du boss Hugo

A tout seigneur tout honneur, c'est au joueur de tennis Hugo Gaston, porte-drapeau des Bleus et véritable leader sportif, qu'est revenue la première médaille du jour. Débutée à 10h00 du matin, sa finale du simple masculin avait tout pour constituer l'événement principal de la journée pour les Bleus, avec un joueur français attachant, un enjeu majeur et un adversaire de choix puisqu'il s'agissait de l'Argentin Facundo Diaz Acosta, tête de série n°8, fort du soutien de tout son public pour son grand rendez-vous.

Hélas pour ce dernier, si Facundo s'est montré combattif et à la hauteur d'un tennis argentin toujours performant, Hugo, tête de série n°3 ne s'en est pas laissé compté. Pas impressionné par la pression des spectateurs locaux, et soutenu lui aussi par de très nombreux membres de la délégation, Hugo a déroulé son tennis pour s'imposer en deux sets, 6/4 7/5. Hugo s'est toutefois fait peur, puisqu'après le gain du premier set, il concédait un break au début du deuxième et courrait après le score tout au long de la manche. Mené 5/2, le Français a alors fait la démonstration de son caractère, remportant son service, puis tous les autres jeux jusqu'à ce dernier point victorieux qui le vit s'écrouler à terre les poings serrés, puis dans les bras de son entraîneur, les larmes aux yeux.

Ce n'était pour lui qu'un commencement puisque ce samedi avait tout l'air d'un marathon pour le jeune joueur français. Sitôt sa finale en simple remportée, et sa médaille d'or récupérée, Hugo enchainait de fait avec la petite finale du double masculin, jouée aux côtés de Clément Tabur face aux Slovaques Styler/Svrcina.Le duel très équilibré qui s'ensuivit ne s'achevait qu'au tie break, après déjà deux premiers sets très disputés. A l'arrivée, Hugo s'octroyait sa deuxième médaille de la journée, s'imposant avec Clément sur le score de 7/6 (7/4), 5/7 8/10, le dernier et se jouant non plus aux jeux mais aux points.

Avec la finale de Clara Burel en simple et la petite finale du double mixte Burel/Gaston, dimanche, le tennis français a clairement marqué de son empreinte ces JOJ 2018 !

La voile double

La suite de la journée offrait aux Argentins leur revanche... sur l'eau ! C'est en effet le duo Teresa Romairone/ Dante Cittadini qui remporte l'or du Nacra 15 à l'issue de la régate finale, devant la paire française Kenza Coutard / Titouan Pétard. Une performance exceptionnelle à deux titres. D'abord parce que, partis en 4e position au classement général, les deux marins français ont repris deux places au bénéfice de leur victoire sur sur cette dernière manche, ensuite parce que Kenza et Titouan ont débuté leur collaboration sur l'eau que trois semaine auparavant, du fait du forfait de dernière minute du partenaire habituel de Kenza !

Avec cette médaille du Nacra 15, la voile française a déjà fait mieux qu'à Nankin en 2014... et la récolte n'est peut-être pas encore achevée, les deux kitesurfeurs tricolores, dont les régates finales ont partiellement été reportées ce samedi, peuvent encore enrichir le bilan !

L'argent d'Emma

C'est enfin Emma Riff, qui, au pentathlon moderne, a conclu magnifiquement la journée. Sous les yeux de son papa, le très apprécié kinésithérapeute/ostéopathe de la délégation, la pentathlète de Font-Romeu a poursuivi, sur l'épreuve finale du laser-run, la progression au classement qui fut la sienne tout au long des deux jours de compétition. 9e à l'issue de l'escrime, 7e après la natation, Emma s'élançait finalement à 27 secondes de la coureuse de tête et à 9 seulement du podium. Au prix d'une course rapide et parfaitement maîtrisée, dans les foulées comme dans les tirs, Emma est donc parvenue à se hisser à la deuxième place du classement général, derrière l’Égyptienne Salma Abdelmaksoud, brillante tout au long de ce pentathlon. Médaillée de bronze du relais mixte aux Championnats du monde senior de pentathlon moderne le mois dernier, Emma Riff fait d'ores et déjà respecter son nom et a tout d'une future grande ! Bravo !

A noter enfin, la la 5e place de Justine Vigouroux, seule représentante française en lutte féminine 43kg. Une belle performance pleine d'encouragement pour la suite.

Jeux Olympiques de la Jeunesse Buenos Aires 2018 - 13 octobre, Jour 7

Hugo GASTON | Emma RIFF | Kenza COUTARD | Titouan PETARD | Voile | Pentathlon Moderne | Tennis | L'actu des Bleus... | L'actu des JOJ

Olympic Channel (en Français !

Twitter #espritbleu


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC