Place au sprint final

Partagez

Le sprint final est lancé à Tarragone… Avant-dernier jour de compétition alors qu’un dimanche plus spécifiquement consacré aux sports collectifs se profile. La délégation avait là de réelles chances de réaliser une belle journée du point de vue des résultats.

Après des débuts de poules prometteurs la veille, les doublettes françaises avaient rendez-vous aujourd’hui pour continuer cette belle entame. Et les binômes, féminin comme masculin, n’ont pas failli à leur réputation. Damien Hureau et Bruno Le Boursicaud se sont imposées en finale face à L'Italie (10-9), tandis qu'Angélique Colombet et Ludivine D’Isodoro ont subi la remontée de la paire italienne (9-10). En parallèle, Sésilia Mailehako s’est hissé jusqu’en finale du tir de précision (boule lyonnaise). Contre la Croate Nives Jelovica, la Tricolore a manqué l’occasion de s’adjuger l’or. Elle s'incline 17 à 29 et termine en argent. Avec un bilan de 6 médailles, la pétanque et les sports boules rentrent de Tarragone avec les valises plus chargées qu’à l’aller.

Ce samedi était l’ultime soirée d’athlétisme au stade et l’équipe de France avait encore de sérieuses possibilités pour améliorer son bilan. C'est Aurélie Chaboudez sur le 400m haies qui a lancé la dynamique, empochant le bronze (56.77). Yann Randrianasolo a enchaîné au saut en longueur, toujours avec le même métal (7,90m). Une marche supplémentaire pour le relais 4x400m féminin qui s'est emparé de l'argent (3:29.76). L'apothéose est venue du relais 4x100m féminin, avec une course menée avec brio, qui s'est terminée par de l'or (43.29). Encore une belle soirée pour l'athlétisme...

En boxe, au pavillon de Torredembarra, on vivait aujourd'hui les derniers combats de ces Jeux Méditerranéens. Et quoi de plus beau pour finir, que de voir le porte-drapeau de la délégation française, Sofiane Oumiha (-60kg), conserver son titre acquis 5 ans plus tôt à Mersin, après une finale parfaitement maîtrisée face au boxeur turc Hakan Dogan. Il offre ainsi la première et unique médaille d'or à la boxe française lors de ces Jeux. La boucle est bouclée pour le Toulousain.

Sur les courts de tennis, Fiona Ferro n’a pu conclure en or son tournoi de simple. La Française, tête de série numéro 1, et donc nécessairement attendue à ce niveau de la compétition, avait pourtant remporté le 1er set au tie-break, avant de perdre ensuite les 2 suivants (7-6, 3-6, 3-6) face à la Turque Basak Eraydin (2 sets à 1). C’est tout de même une très belle médaille d’argent pour la tenniswoman, qui poursuit sa bonne dynamique du moment.

En tennis de table, après la frustrante 4e place en simple du champion de France 2018, Alexandre Robinot, ce sont deux équipes françaises masculine et féminine qui se sont présentées sur-motivées pour les épreuves par équipes avec un seul objectif en tête : monter sur le podium ! Et objectif atteint... Les garçons se sont hissés en finale où ils sont tombés sur une équipe slovène particulièrement redoutable. Défaits 3 matches à 1, le trio masculin s'offre de l'argent. Les filles, elles, après avoir été éliminées en demi-finales par le pays hôte, sont parvenues à se remotiver pour décrocher le bronze au détriment de la Grèce. Une jolie fin pour les pongistes.

Ce samedi, le taekwondo vivait sa dernière journée de compétition. Après la bonne surprise de la veille, avec l'argent pour Althéa Laurin, les taekwondoistes nourrissaient une fois encore de belles ambitions avec Dylan Chellamootoo (-68kg) et Marie-Paul Blé (+67kg). Malheureusement pour Dylan, il échoue d'un rien en quart de finale face à l'un des favoris du tournoi, le Turque Hakan Recber dans un combat extrêmement disputé : 22-21. Dès lors, les espoirs français reposaient sur Marie-Paul Blé qui n'allait pas décevoir son clan en remportant une très belle médaille d'argent. Un vent de fraîcheur !

Du côté du beach volley, dans une ambiance chaque jour un peu plus chaude, les deux paires françaises ont assuré le spectacle. Le duo féminin, composé d'Aline Chamereau et d'Alexandra Jupiter, seulement battue en finale par la paire espagnole, a apporté à la délégation une nouvelle médaille d'argent. Côté hommes, les Quincy Aye et Youssef Krou se sont malheureusement inclinés pour le bronze.

Dans la Tarraco Arena Plaça, l’équipe féminine avait l’occasion de repartir d’Espagne avec du bronze. Et c’est un nouveau duel face à la Turquie qui allait avoir lieu en plein cœur de Tarragone… Au terme d’une rencontre compliquée, qu’elles avaient pourtant bien démarrée, remportant la 1re manche, les Bleues ne sont pas parvenues à surpasser leurs adversaires (3-1). Cette 3e place sur le podium leur échappe finalement… Et malheureusement, la Turquie était plus forte cet après-midi puisque les garçons se sont également inclinés dans leur opposition pour la 7e place (3-2).

A l’anneau Méditerranéen, la piscine accueillait la petite finale du tournoi dames de water-polo. Opposées à la Grèce, une nation a priori plus forte, l’espoir était mince pour les Tricolores. Et malheureusement, la logique a été respectée, les Grecques s’imposant 15 à 5. Les Françaises, qui n’auront jamais démérité, terminent ce tournoi à une honorable 4e place. En amont de cette rencontre, l’équipe masculine affrontait l’Italie pour leur match de classement (place 5-6). Un très gros morceau qu’ils n’auront pas réussi à surmonter, défaits 15 à 2. Ils se classent donc 6e de ces Jeux Méditerranéens.

Damien HUREAU | Aurelie CHABOUDEZ | Youssef KROU | Quincy AYE | Alexandra JUPITER | Aline CHAMEREAU | Joe SEYFRIED | Leo DE NODREST | Alexandre ROBINOT | Marie-Paule BLE | Dylan CHELLAMOOTO | Fiona FERRO | Sofiane OUMIHA | Sesilia MAILEHAKO | Ludivine D’ISIDORO | Angelique COLOMBET | Bruno LE BOURSICAUD | Yann RANDRIANASOLO | L'actu des Bleus... | Actualités

Newsletter

Olympic Channel (en Français !

Twitter #espritbleu


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC