La collecte se poursuit

Partagez

Alors que les Jeux Méditerranéens ont basculé dans leur 2e moitié et que les positions au classement des nations sont indécises, la France poursuit sa collecte (2or et 6 argent) et essaie de garder le rythme des pays de tête. L’athlétisme, le golf, le judo et le taekwondo ont particulièrement été en vue aujourd’hui.

L’athlétisme d’abord, qui, après l’or et le bronze de la veille au lancer de marteau féminin, a haussé le ton sur l’anneau méditerranéen avec 3 médailles dont 2 en or. Ninon Guillon-Romarin au saut à la perche (4,46m) et Orlann Ombissa-Dzangue (11.29) sur le 100m sont montées sur la plus haute marche du podium. Mamoudou-Elimane Hanne, a pour sa part terminé avec le bronze du 200m (46.35) autour du cou. Suite des épreuves demain soir...

A quelques encablures du village méditerranéen, le taekwondo a pris ses quartiers d’été sur les aires de combat du Pavelló de Salou. Les tournois féminins et masculins des différentes catégories promettaient un niveau très relevé, la Mare Nostrum étant bordée d’excellentes nations de la discipline. Pour autant, avec 3 combattants au programme, les espoirs de médailles étaient permis. Au final, après les défaites prématurées de Yasmina Aziez (-49 kg) et de Laurygan Célin (-57 kg), Yoann Miangue (+80 kg) s’est incliné en demi-finale, obtenant tout de même le bronze.

Après le karaté la semaine dernière, le Pavillon de Cambrils accueille donc le judo du 27 au 29 juin. Le duo des sœurs Gneto, toutes deux en bronze la veille, avait aiguisé les appétits des Bleus. Et comme 5 Tricolores étaient au menu de la journée, espérer un bilan supérieur ne semblait pas si utopique. La matinée des Bleus fut néanmoins assez compliquée, puisque seule Margaux Pinot (-70kg) s’est hissée en demi-finale. Les 4 autres Français ont dû passer par les repêchages pour espérer aller chercher le bronze. En fin de journée, le compteur des médailles pointait à 2 : du bronze pour Margaux Pinot et Manon Deketer (-63kg).

Voilà 3 jours que les golfeurs méditerranéens débattaient sur le parcours du club Costa Daurada. Avant l’entame de l’ultime séance, les Français étaient placés, toujours en course pour les médailles par équipe notamment, les garçons à la 2e position provisoire et les filles à la 4e. A la fin du 18e trou, l'heure des comptes avait sonné : Nicolas Platret, après une très belle journée, prenait le bronze en individuel et permettait à ses deux compatriotes Marin D'Harcourt (5e en individuel) et Paul Foulquie, de prendre également une médaille de bronze par équipe. Les filles n'ont pas démérité, puisqu'elles échouent au pied du podium à la 4e place dans l'épreuve par équipe.

Avec un décorum sublime, au cœur de l’amphithéâtre romain de Tarragone, le basket 3x3 était l’une des attractions principales de ces Jeux Méditerranéens. Pour l’environnement antique et la scénarisation événementielle bien entendu, mais aussi, et surtout, pour son côté spectaculaire sportivement parlant et le fait que la discipline soit prochainement intégrée au programme olympique. Ajouter à cela des aléas organisationnels saugrenus, comme par exemple une aire de jeu transpercée en plein match par l’appui d’un athlète, et vous obtenez tous les ingrédients d’un grand scénario. Après de multiples aménagements de programme, les 2 collectifs français ont finalement pu entrer en scène. Et il faut croire que l'attente n'aura pas été trop préjudiciable puisque le bilan en fin de journée est de 2 victoires chacun. Un très bon début donc.

A noter par ailleurs la qualification en boxe de Djamili Aboudou Moindze pour les demi-finales en +91kg. Du côté de l’anneau méditerranéen, les sports boules démarraient leur Jeux… En volley-ball, après la déception de la défaite des garçons face à la Grèce la veille, les filles ont réalisé un superbe match quart de finale en battant la Slovénie au tie break. Elles affronteront la Grèce pour une place en finale. Sur la plage de l’Arrabassada, les joutes de beach-volley ont débuté : les 4 paires des Bleus ont réalisé un sans faute : 6 victoires en autant de rencontres. Enfin, en waterpolo, les hommes n’ont pas réussi à venir à bout d’une des places fortes de la discipline, la Serbie, s’inclinant 14-4.

L'actu des Bleus... | Actualités

Olympic Channel (en Français !

Twitter #espritbleu


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC