Sur tous les fronts...

Partagez

Nouvelle journée de compétition pour les Français, la cinquième depuis la cérémonie d’ouverture, et un programme bien chargé, entre sport individuel et collectif, indoor et plein air… Il y en avait pour tous les goûts. Et au niveau des résultats, même constat : tous les métaux, et en pagaille !

Le "start" a été donné au stade d'athlétisme et la moisson a déjà commencé. Dès la première finale du programme d'ailleurs, celle du marteau : Alexandra Tavernier s'est offert l'or, battant par la même occasion le record des Jeux Méditerranéens, tandis que Camille Sainte-Luce l'a accompagné sur le podium, en 3e place.

La belle semaine de l’haltérophilie s’est poursuivie et les Français ont conclu en beauté leurs Jeux Méditerranéens par 2 nouvelles médailles d’argent. Après les doublés d’Anaïs Michel et de Manon Lorentz, respectivement d’argent et de bronze, Gaëlle Nayo Ketchanke (75 kg) a poursuivi le sans faute féminin en décrochant les 2e places de l’arraché et de l’épaulé-jeté. Un beau bilan donc de 6 médailles pour 4 athlètes engagés à Tarragone.

En lutte, c'est sur une belle note que s'est achevé la compétition pour la France. Julie Sabatie (50 kg) et Hilary Honorine (53 kg) ont respectivement décroché des médailles d'argent et de bronze, portant à 8 le bilan de la discipline sur cette 18e édition des Jeux Méditerranéens.

Les cavaliers débutaient leur compétition et n'ont pas manqué de s'illustrer d'entrée dans l'épreuve par équipes. Le quatuor était le seul de la première manche à réaliser le sans-faute prenant ainsi la tête du classement. Au final, les Bleus se classent 2e, obtenant donc le droit passer une médaille d'argent autour de leur cou. Le Portugal l'emporte et l'Italie se classe 3e.

Ce mercredi rimait également avec tatamis. Les petites catégories de judo entraient aujourd’hui en scène. Pour les Tricolores, ce sont les sœurs Gneto qui ont assuré les médailles pour l’équipe de France. Priscilla (-57 kg) et Astride (-52 kg) sont allées décrocher le bronze au Pavillon de Cambrils. Chez les garçons, Jolan Florimont (-60 kg) a échoué de peu dans son combat pour la 3e place. Pour une première journée donc, les Bleus contribuent déjà à l’effort collectif.

A la piscine, les lignes d’eau ont sensiblement changées d’alignement. Place au waterpolo désormais, qui prenait à Tarragone la suite de la natation course, très en réussite ici pour les Bleus. Ce sont les femmes qui ouvraient le bal et leur tournoi commençait très fort, le tirage au sort ayant réservé d’entrée un gros morceau. Face à elle, se dressait la Squadra Azzura, l’une des équipes favorites du tournoi. Sous un soleil de plomb, les Tricolores se sont inclinées (3-11) mais auront rapidement l’occasion de se refaire. Quelques heures plus tard, c’était au tour des garçons de se jeter à l’eau face au Portugal. Au terme d’un match prolifique, les Français se sont imposés (13-8) entamant de la meilleure manière leur tournoi.

Sur la terre battue du Club de tennis de Tarragone, c’était l’heure des premiers échanges. Les 4 Français, tous susceptibles d’aller chercher les premières places, entraient en lice sur les deux tableaux, en simple et en double. Bilan : 4 victoires en simple 2 sets à 0 et 2 victoires en double 2 sets à 1. De bon augure pour la suite.

Au cœur de la Tarraco Arena Plaça, antre de la tauromachie située en plein centre de Tarragone, l'équipe de France de volley-ball a subi les banderilles de Grecques déchainés. Le tournant de la rencontre se situe peut-être à la fin du premier set, très serré, que les Bleus ont finalement perdus 26-24. Ensuite, ils n'ont pas réussi à inverser la tendance et ont perdu les 2 suivants.

Gaëlle NAYO-KETCHANKE | Alexandra TAVERNIER | Camille SAINTE LUCE | Julie SABATIE | Hilary HONORINE | Maeny GNETO | Priscilla GNETO | Jolan FLORIMONT | L'actu des Bleus... | Actualités

Olympic Channel (en Français !

Twitter #espritbleu


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC