Les Bleus sont lancés

Partagez

Pour cette première journée de compétition des Jeux Méditerranéens, les épreuves démarraient tambours battants. Dès le petit matin, sous une chaleur déjà accablante, caractéristique de la région, un bon nombre de Français entraient en lice.
Et, à l’heure du bilan de la fin de journée, les belles satisfactions sont venues du karaté, de l’haltérophilie et de la natation, avec les premières médailles de la délégation à la clé.

Sur les tatamis, c’est d’abord Sabrina Ouihaddadene (kumité -55 kg) qui a débloqué le compteur tricolore en obtenant le bronze. C’est ensuite Marvin Garin (kumité -67 kg) qui a enchainé en allant cette fois-ci chercher la première Marseillaise de ces Jeux Méditerranéens.

À l’haltérophilie, Anaïs Michel (48 kg), habituée de la compétition, déjà bronzée à Mersin en 2013, avait fait le déplacement en Espagne avec de vraies ambitions. Grand bien lui en a pris puisqu’elle s’est doublement parée d’argent, à l’arrachée dans un premier temps puis à l’épaulé-jeté.

L’ultime podium du jour est venu de la piscine à ciel ouvert, située au cœur de l’anneau olympique de Campclar. Après plusieurs finales infructueuses et des places de 4e et 5e en pagaille, c’est la dernière chance tricolore qui aura été la bonne. Le relais 4x200m nage libre, pourtant en difficulté lors des 2 premiers passages, a haussé son niveau de nage pour finalement décrocher une superbe médaille d’argent, derrière une nation italienne exceptionnelle dans le bassin, mais devant les Espagnoles pourtant portées par un public tout acquis à leur cause.

Par ailleurs, les archers avaient rendez-vous pour tirer leurs premières flèches. Si les 2 collectifs ont réussi à obtenir leur ticket pour les finales, individuellement les Bleus se sont tous inclinés. Quasiment dans le même temps, l’équipe de France de volley-ball était opposée pour son entrée en lice à un gros morceau, la Croatie, l’un des adversaires les plus à même de les inquiéter. Les Bleus n’ont pas fait dans la demi-mesure en l’emportant 3 sets à 0 (25-19, 25-22, 25-20). Une entrée en matière idéale avant de retrouver l’Algérie.

Du côté de la Marina du Port Taracco, entre yachts de luxe et bâtiments industriels, les séries du ski nautique avaient lieu sur un plan d’eau passablement agité. Sans grande surprise, au fil des bouées, les Tricolores ont fait forte impression et parfaitement tenu leur rang. Verdict : sans-faute pour les Françaises, avec 4 qualifiées sur 4 possibles, et 2 sésames sur 3 chez les garçons.

En triathlon, sous un soleil de plomb et dans une ambiance de vacances de bord de mer, les 2 Français engagés n’ont pas démérité, loin de là. Ils réalisent au final un beau tir de groupé, se classant 5e et 7e au terme du circuit tracé au cœur de la ville d’Altafulla.



Anais MICHEL | Marvin GARIN | Sabrina OUIHADDADENE | Tanguy DAILLAND | Sacha DESCUNS | L'actu des Bleus... | Actualités

Olympic Channel (en Français !

Twitter #espritbleu


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC