Authentique Tarragone

©Tarragone 2018
Partagez

Tarragone, capitale de la province du même nom, est la digne héritière de l'ancienne cité Impériale, Tarraco. C'est une ville singulière qui a su entretenir et valoriser son legs romain et celui de ses ancêtres médiévaux, préserver son authenticité aussi, tout en y ajoutant des touches de modernité. Tarragone est une ville tournée vers l'avenir mais qui ne cessera jamais de s'appuyer sur son histoire. Si les civilisations passées ont su laisser des empreintes fortes de leur passage respectif, c'est désormais au tour de la génération actuelle de marquer les esprits et le territoire, en construisant ce qui restera probablement comme l'événement le plus important que la ville aura connu : les Jeux Méditerranéens de 2018.

Histoire de la ville

D’après ce que raconte la légende, le dieu Jupiter abandonna son épouse, la mortelle Tiria, lorsqu’il tomba amoureux de Tarragone, éblouit par la beauté de la cité.

L'origine de la fondation de la ville reste aujourd'hui encore très difficile à déterminer avec précision. La plupart des vestiges et les seules véritables certitudes remontent à l'époque romaine.

Certains pense qu'elle fut fondée à la fin du IIe millénaire avant J.-C. par un peuple égéen, venu de la mer, tandis que d'autres histoires racontent que les Romains s’installèrent à cet endroit au IIIe siècle avant J.-C. pour des raisons stratégiques. Les Phéniciens puis les Carthaginois y avaient ensuite établi des marchés et comptoirs pour leur commerce, entre -1500 et -1000 avant J.-C.

©Tarragone 2018

En définitive, pour se rapprocher de la bonne estimation et espérer découvrir les origines de la ville, il faut pénétrer dans Tarraco... Ce fut la première fondation militaire romaine stable placée en dehors de la péninsule Italique, là où les première pierre de la construction de la future Hispanie furent posée. Ce serait donc peut-être en l’an 218 avant J.-C., et en très peu de temps, qu'aurait été bâtie la ville qui, quelques années plus tard, deviendrait la capitale de l’Hispanie Citérieure ou Tarraconaise.

Séduits par la beauté de ses plages et son climat agréable, les Romains développèrent la cité et conçurent un plan urbanistique adapté à l’orographie compliquée du terrain. Cette planification inédite aura ensuite servie de modèle pour les autres capitales de province de l’Empire Romain.

Patrimoine de l’humanité

©Tarragone 2018

Au fil des siècles, Tarragone a su soigner et respecter l’héritage laissé par ses ancêtres. Le monumental ensemble archéologique romain de Tarraco, qui s'étend autour de la ville, est inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2003. Au sein de cet édifice, les 14 sites qui ont reçu cette distinction sont : les murailles, le temple-enceinte de culte, le forum colonial, le cirque, l’amphithéâtre, le forum provincial, le théâtre, la nécropole paléochrétienne, l’aqueduc de Les Ferreres, le mausolée de Centcelles, la villa romaine d’Els Munts, l’arc de triomphe de Berà, la tour des Scipions et la carrière de Mèdol.

Fêtes et traditions

Tarragone est une cité de lumière et de couleurs. Son climat doux et son caractère méditerranéen, l’atmosphère accueillante de ses rues et l’hospitalité de ses habitants la transforment en un grand espace ludique et festif, où toute son identité culturelle peut s'exprimer intensément, à ciel ouvert la plupart du temps.

©Tarragone 2018

"Santa Tecla" est LA grande fête par excellence, la plus emblématiques de Catalogne, dont l'origine remonte à 1321, année au cours de laquelle la relique du bras de la Sainte Patronne arriva dans la ville en provenance d’Arménie. En 2002, le Gouvernement espagnol l’a déclaré "Fête touristique d’intérêt national", l'une des distinctions culturelles les plus importantes du pays, avant d'être reconnue en 2010 "Festival patrimonial d'intérêt national" par la Généralité de Catalogne. Pendant 10 jours, les ruelles et places de Tarragone sont noires de monde et locaux et visiteurs profitent des événements programmés dans les lieux les plus emblématiques de la cité. "Santa Tecla" combine modernité et tradition, spectacles artistiques et musicaux, défilés populaires et "castells" ou encore personnages déguisés et feux d'artifice. Une ambiance unique, à vivre une fois dans sa vie.

Cité de "castells"

©Tarragone 2018

Les "castells" ("châteaux" en catalan) sont une tradition forte de la région depuis le XVIIe siècle. Ces manifestations culturelles qui consistent à bâtir une pyramide humaine géante sont originaires du Camp de Tarragone et sont inscrites au Patrimoine Culturel et Immatériel de l'Humanité par l'UNESCO. Contrairement à d'autres tours humaines catalanes, les "castells" de Tarragone ont la spécificité d'être, en principe, statiques.

La ville de Tarragone a toujours joué un rôle prépondérant dans l'organisation et la préservation de cette activité, aujourd’hui plus que jamais d'ailleurs, notamment grâce à la présence de pas moins de quatre "colles" (groupes de "castellers") au sein de la ville et la tenue biennale du Concours de Castells sur la Tarraco Arena Plaça, l'ancienne arène. La première édition de ce concours remonte à 1932 et les "castellers" repoussent les limites de l'imaginable à chaque édition. Au premier coup d'œil, les "castells" ont l'air d'un simple jeu, mais les "castellers", eux, pratiquent leur art avec autant de sérieux que des sportifs de haut niveau. Pour toutes ces raisons, la réputation de la capitale de la province n'est plus à faire et elle est connue à travers le monde comme la capitale des "castells".

Gastronomie

La gastronomie de Tarragone est le reflet de sa personnalité, historique et culturelle. Port de pêche réputé, en accès direct sur la Méditerranée, une importante partie de sa richesse culinaire provient de la mer. La pêche fraîche et abondante se conjugue avec une agriculture dense et variée, permettant ainsi aux chefs cuisiniers de la région de concevoir une cuisine locale de caractère.

Parmi les plats plus les plus typiques de Tarragone, impossible de ne pas citer le "romesco", une recette à base de poisson ou de fruits de mer, qui peut également se décliner avec de la viande ou de volaille. C’est également une sauce froide que l’on sert en accompagnement d’entrées ou de plats. Le très populaire "arròs negre", riz cuit dans l’encre de calamar, et le typique "rossejat", riz aux fruits de mer, sont également des dégustations incontournables du coin. Servi de janvier à avril, la "calçotada", est aussi l'un des plats les plus traditionnels de la région, originaire de Valls, ville voisine de Tarragone. Le "calçot" est un oignon doux et allongé qui se fait à la braise et se mange souvent trempé dans la sauce "romesco". L’huile d’olive, les vins AOC ou les noisettes sont d'autres ingrédients symboliques de la ville. Authentique et traditionnelle, la culture gastronomique de Tarragone n'a pas manqué le virage de la modernité, saupoudrant de créativité et d'avant-gardisme cette belle histoire culinaire.

Source : Site de Tarragone 2018

Actualités

Newsletter

Olympic Channel (en Français !

Twitter #espritbleu


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC