FOJE - Un collectif qui vaut de l'argent

Médaille
Partagez

En guise de point d'orgue de ce FOJE, une bonne partie de la délégation s'était donnée rendez-vous dans les tribunes pour soutenir les volleyeurs. Jusqu'ici irrésistibles, les Bleuets se présentaient face à l'Italie avec un bilan de 4 victoires en 4 rencontres, dont une lors du dernier match de poule face aux Transalpins. Oui mais la stratégie et la tactique avait incité les Italiens à faire tourner en poule, sans doute pour éviter une demie face aux Tchèques, champions d'Europe.

A l'entame de cette finale donc, la physionomie de l'adversaire avait radicalement changée. L'intensité était au rendez-vous. Le public aussi.
Tout de suite, les spectateurs ont senti que le combat allait être intense et disputé. Les chants tricolores étaient entonnés en alternance avec les chants azzurri. La bataille se déroulait aussi dans les gradins.

Un premier set perdu, puis un deuxième. Malgré l'application et l'envie clairement perceptibles, les Tricolores avaient du retard à l'affichage. Mais ils ne baissaient pas la tête... Bon signe !

Le troisième set dans la poche, les Bleuets et leurs soutiens reprenaient espoir. En volley, la dynamique peut vite changer de camp. Pourquoi pas cette fois ? Oui mais là, les Italiens y ont remis beaucoup de cœur à l'ouvrage. Cette détermination, plus quelques décisions arbitrales pas forcément du goût des français et du public Tricolore, ont permis à la squadra azzurra de reprendre le large et de finalement sceller le sort de la rencontre. L'équipe de France s'incline 3 sets à 1. Une défaite certes, mais une très belle médaille d'argent prendra place dans les bagages lors du voyage retour. Absolument pas de quoi rougir. Juste un résultat qu'il faudra savourer et un parcours dont il faudra être fier lorsque l'ultime défaite aura été digérée.

Volley-Ball

Newsletter

Billetterie

Passion

Twitter #espritbleu


Boutique

  •  Française des jeux
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Lacoste