JM 2017 - Et 3 qui font 9 !

Partagez

Les Bleus ramènent trois nouvelles médailles après leur deuxième journée aux Jeux Mondiaux de Wroclaw.

Une deuxième médaille en escalade

En escalade, après le bronze décroché hier par Fanny Gibert en blocs, c’est Anouck Jaubert qui monte sur la deuxième marche du podium de la vitesse. Vraie prétendante au titre, la Française est passée à un dixième de l'or, remporté par la Russe Kaplina. Anouck avait pourtant répondu présente, puisqu’elle établit son nouveau record personnel. Hélas, la Russe a sorti le grand jeu, établissant un nouveau record du monde ! Comme le reconnaissait Anouck à la sortie du podium : « C’est dommage de rater l’or, mais établir son record personnel et être battue par un record du monde, ça permet malgré tout de relativiser ».

Justine Weyders, sauveteuse en or

La deuxième médaille du jour est venue, de nouveau de la piscine Orbita, avec une médaille d’or, décrochée par Justine Weyders en 100m mannequin. Justine prend là sa deuxième médaille d’or après celle du relais 4x50m obstacles remporté la veille. Elle établit également un second record du monde sur ces Jeux mondiaux, avec un chrono en 57.18 ! Les Bleues auraient pu ramener une troisième médaille d'or. Arrivées premières du relais 4x50m medley, les nageuses tricolores se sont vues disqualifiées à l'arrivée. Une grosse déception, notamment pour l'Olympienne Margaux Fabre à qui était attribuée la faute fatale.

Le bilan du sauvetage sportif français est toutefois très positif, avec 5 médailles dont 2 titres, ce qui place la France à la 4e place des Nations sur la discipline.

L'Orbita a cependant accueilli la déception de la nage avec palmes, qui rentre bredouille de Wroclaw, avec tout de même des satisfactions : « Nous avons une belle équipe, avec une jeunesse prometteuse et un athlète de niveau international, Alexandre Noir, médaillé à Cali et qui n'a pas pu défendre ses chances correctement après la casse de sa monopalme vendredi. Sur le relais 4x100m, son temps lui aurait donné la médaille d'or en individuel... », témoignait ainsi Richard Thomas, le directeur technique national de la fédération.

Le trio pour la troisième

La journée s’est terminée sur un dernier podium, décroché en gymnastique aérobic par le trio, composé de Florian Bughalo, Maxime Decker Breitel et Tom Jourdan, au terme d'une journée particulièrement physique puisque l'épreuve en groupe se tenait également ce samedi.

« Nous avons eu une année de préparation difficile, sur le frein, une journée compliquée, très dense où nous avons dû enchainer en permanence. Nous échouons à nous qualifier en groupe, épreuve que nous terminons à la 6e place, mais nous parvenons à prendre la 4e place qualificative pour la finale du trio et finalement nous décrochons le bronze devant les Russes. Honnêtement, je ne pensais pas qu’une médaille était possible en arrivant compte-tenu de notre préparation, donc je suis très content, c'est une belle promesse pour l'avenir. , expliquait Maxime en fin de journée

Pas de médaille en revanche, mais une journée bien plus satisfaisante pour Ksenyia Moustafaeva qui parvient cette fois à accéder en finale aux massues et au ruban, terminant 6e de cette dernière épreuve et 8e aux massues.

Parmi les autres satisfactions de la journée, notons notamment la victoire des Bleus du football américain, 28-2 face à la Pologne, avec 4 touchdowns à la clés, mais aussi deuxième place provisoire de Pierre M. en roller artistique. Une performance qui redonne un peu le sourire à la discipline après une journée marquée par la sévère chute de Clémence Halbout en roller vitesse puis la 4e place d'Ewen Fernandez sur le 10 000m course à point élimination.

Vers la conclusion des sports aériens

Les épreuves des sports aériens touchent à leur fin. En parachutisme, une journée contrastée a vu Cédric Veiga Rios prendre la 2e place de la 5e manche, puis la 24e, la 34e et pour finir la 5e, tandis que Philippe Eric terminait pour sa part 2e ex-aequo avec Cédric, puis 34e, 23e et enfin 7e. Verdict demain lors de la dernière journée, tout comme pour le paramoteur où Alexandre Mateos se dirige droit vers le podium avec déjà 4 manches remportées sur 8. Si pour sa soeur Marie, la perspective d'une médaille s'est éloignée, Jérémy Penone et surtout Nicolas Aubert semblent encore en mesure d'y prétendre. Enfin, fin de parcours enfin en vol à voile pour Daniel Serres, qui termine ces Jeux à la 9e place ex-aequo avec 3144.00 points.

Jeux Mondiaux de Wroclaw 2017 - J2

Gymnastique Aérobic | Montagne et Escalade | Roller Skating | L'actu des Bleus... | Wroclaw 2017 | Le journal des Bleus

Newsletter

Billetterie

Passion

Twitter #espritbleu


Boutique

  •  Française des jeux
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Lacoste