Jacques Favre donne le tempo

Partagez

Quelques mois après sa nomination et à un an des Jeux Olympiques, le directeur technique national, Jacques Favre, évoque les championnats du monde de Kazan...

Course : seule la victoire est belle !

On revendique la victoire, toutes les victoires. Que ce soient celles de l’athlète qui réalise son meilleur temps au meilleur moment, ou celles qui l’emmènent sur un podium ou vers un titre. Nous souhaitons que chaque nageur soit à son meilleur niveau à Kazan car il n’y aura pas de petites victoires.
Un regard attentif sera porté aussi bien sur les leaders emblématiques de l’équipe de France que sur les moins expérimentés.

On revendique la victoire, toutes les victoires. Que ce soient celles de l’athlète qui réalise son meilleur temps au meilleur moment, ou celles qui l’emmènent sur un podium ou vers un titre.

Nous comptons évidemment sur les potentiels des anciens tels que Coralie, Ophélie, Mélanie, Florent, Camille, Fabien et Jérémy mais nous seront aussi très vigilants aux performances des plus jeunes comme Clément, Mehdy, Giacomo, Charlotte ou encore Béryl. A un an des Jeux, Kazan est l’occasion pour eux de montrer qu’ils sont présents et qu’ils ont toute leur place sur l’échiquier international. En bref, je dirais que nos attentes sont équilibrées pour tous les nageurs de l’équipe de France, que ce soit entre filles et garçons ou entre jeunes et plus anciens.

Natation synchronisée : la « french touch » continue son histoire

Le retour de Virginie et de son partenaire Benoît est la démonstration que perdure encore la french touch. Je veux dire par là que nous avons interprété « à la française » la nouvelle épreuve mondiale du duo mixte comme étant bien celle d’un couple homme/femme et non d’un simple remplacement d’une femme par un homme au sein d’un duo.

Notre objectif est de marquer l’histoire et de monter sur la plus haute marche du podium.

C’est un choix forcément audacieux et novateur mais nous l’assumerons très bien. Notre objectif est de marquer l’histoire et de monter sur la plus haute marche du podium. L’objectif de la Fédération est d’installer les nageuses dans une dynamique qui les rapprocherait au plus près des podiums internationaux. L’équipe de France en a le potentiel et nous pouvons compter sur elles pour faire preuve d’une détermination sans faille.

Eau libre : 4 flèches pour 4 places

Nous avons une grosse carte à jouer à Kazan car nous pouvons directement qualifier deux filles et deux garçons sur l’épreuve olympique du 10km.

Monter sur les podiums...

Notre objectif est désormais de monter sur les podiums. Les nageurs doivent récolter le fruit de leur dur labeur. Ils sont courageux et endurants, cela doit payer. Je suis aussi particulièrement sensible à l’épreuve du Team Event dans la mesure où la notion collective est au cœur de notre projet sportif.

Plongeon : Marquer le monde après l’Europe

Matthieu Rosset est le premier athlète de la FFN à s’être qualifié pour Rio. Il doit asseoir sa domination à Kazan.

Les places restent à prendre, il faut les saisir.

Pour les autres plongeurs, les places restent à prendre, il faut les saisir. Pour eux, la pression doit constituer une source de motivation et nous ne doutons pas de leur engagement pour briller au plus haut.

Water-polo : se confronter c’est grandir

Entrer dans ce tournoi est une chance pour l’équipe de France de se confronter à l’élite mondiale. Cela risque d’être un apprentissage difficile, toutefois, c’est une chance qu’il faut saisir, à laquelle il faut croire et qu’il faut mener au bout.

Se confronter à l’élite mondiale...

La différence de niveau qui sépare encore l’équipe tricolore des nations médaillées sera l’occasion de démontrer aussi la force de ce collectif.

Natation Synchronisée | Natation - Water Polo | Natation - Plongeon | Natation - Course | Le Mag' des Bleus

Newsletter

Olympic Channel (en Français !

Twitter #espritbleu


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC