Les judokas en trombe

Médaille
Loïc Korval le poing serré
Partagez

C'est la grosse attraction de ces 1ers Jeux Européens... Le déplacement du traditionnel championnat d'Europe de judo, initialement prévu à Glasgow et relocalisé à Bakou, devait donner du relief à cette fin de quinzaine continentale et offrir à la France une ultime cure de médailles.

Et comme annoncé, comme espéré, les Bleus ont répondu présent d'entrée avec deux médailles d'argent et quelques combats magistraux. Au nombre de ceux-ci notons ainsi les victoires éclairs de David Larose (-66kg) qui a disposé de l'Espagnol Ramirez Ramos en 16 secondes sur son premier combat ou d'Automne Pavia, auteur de 2 ippons express lors de ces 2 premiers tours. Hélas, pour eux comme pour nous, le premier a dû renoncer à son ambition de podium après une défaite contestée en 8ème de finale face à l'Ukrainien Georgii Zantaraia, au nombre de pénalités (2 shidos à un), tandis que la seconde s'est douloureusement inclinée en petite finale pour le bronze, subissant une clé de bras fatale (ippon) de l'Allemande Miryam Roper .

Euranie lance les troupes

Annabelle Euranie

Annabelle Euranie aura tout tenté de son côté pour rapporter l'or européen des -52kg. Après avoir remporté ses deux premiers combats sur ippon face à la Suissesse Schlopp puis la Hollandaise Ente - là aussi dans un temps expéditif de 20 secondes -, après s'être qualifiée d'un shido en demi-finale face à la double championne d'Europe 2009 et 2010, la Russe Natalia Kuziutina, la Française a néanmoins dû déchanter en finale.

Face à la Roumaine Chitu, Annabelle a été neutralisée dans son judo par une adversaire particulièrement vive. Achevé sur un score nul de 0 à 0, le combat a vu son issue déterminée là aussi par un shido, au détriment de la Française (3/2). L'histoire du judo retiendra toutefois le magnifique retour de cette judokate d'exception qui, douze ans après son titre décroché à Düsseldorf en 2003, et après avoir arrêté sa carrière entre 2007 et 2013, remonte donc sur un podium européen, deux ans seulement après sa reprise... Chapeau !

Réaction d'Annabelle Euranie


Annabelle Euranie - médaille d'argent judo -52kg by franceolympique

Korval enchaîne

Loïc Korval

La catégorie des -66kg est une des catégories fortes des Bleus, avec deux représentants de grande qualité, David Larose et Loïc Korval qui, quand ils ne s'affrontent pas aux sommets, brillent à tour de rôle. La présence d'un Français, a minima, en finale, était donc attendue. Il n'y en eut qu'un, et ce fut Loïc Korval.

Quelque peu laborieux mais somme toute solide lors de ces 2 prestations de début de journée, contre le Polonais Aleksander Beta et l'Israëlien Golan Pollack, le Français a ensuite pris confiance et livré des combats plus dominateurs, en quart d'abord, face au Biélorusse Dzmitry Shershan avec une victoire sur ippon, puis en demie face au Russe Mikhail Pulyaev, avec un succès par waza ari.

C'est sur cette lancée que Loïc s'est présenté en finale, face à un autre Russe, Kamal Khan-Magomedov. Malheureusement, il a subi le même sort que sa camarade Annabelle, également surpassée à ce stade de la compétition. Le Français s'incline mais obtient une très savoureuse médaille d'argent, cloturant ainsi la journée la plus prolifique depuis le début de la compétition, avec 6 podiums pour la France.

Réaction de Loïc Korval


Loïc Korval - médaille d'argent judo -66kg by franceolympique

Annabelle EURANIE | Loïc KORVAL | David LAROSE | Automne PAVIA | Judo | L'actu des Bleus... | Actualités | Actualités

Olympic Channel (en Français !

Twitter #espritbleu


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC