Or, bronze, les épéistes ont la touche

Médaille
Partagez

Deux Français sur la boite, dont un sur la plus haute marche !

La première journée des escrimeurs tricolores a connu quelques désillusions, avec notamment la défaite de l’épéiste Yannick Borel en 16e de finale, éliminé 15/14 par le Norvégien Piasecki - qui montera quelques heures plus tard sur la troisième marche du podium – ou l’absence de fleurettiste française au stade des 8e de finale. Elle se termine toutefois de la plus belle des manières avec le sacre d’Ivan Trevejo à l’épée et, à ses côtés, la médaille de bronze de Daniel Jerent.

Et qui sait si, avec un coup de pouce du tableau, le bilan n'aurait pas pu être plus brillant encore : les deux épéistes ont, après les phases de poule, dû passer par une confrontation fratricide face à l’un de leurs compatriotes.

Daniel Jerent, a d’abord passé assez facilement le Russe Glebko en seizième de finale (15/7), avant de connaitre sa première frayeur en huitième face à son coéquipier en équipe de France Ronan Gustin qui avait passé au tour précédent le Hongrois Hanczvikkel (15/12). Score finale : 15/14 ! Une touche qui offrait un sursis salutaire à Daniel Jerent. Ce dernier le mit parfaitement à profit en s’imposant dans le tour suivant face au Hollandais Verwijlen (15/9). Qualifié en demi-finale, le champion du monde par équipe 2014 était assuré d’une médaille, a minima de bronze.

Le sort l’amenait une nouvelle fois dans un duel franco-français, face cette fois à Ivan Trevejo. Ce dernier, qualifié d’office en en 16e de finale, avait d’abord battu le Hongrois Berta (15/13), puis passé son quart de finale en l’emportant devant le Finlandais Vuorinen (10/15).

Opposé donc à Jerent en demi-finale, Trevejo, le vétéran des Bleus, vice-champion olympique pour Cuba en 1996, installé en France depuis 2002 et naturalisé en 2010, faisait parler l’expérience. Malgré un marquage des points hésitant, obligeant les juges à, plusieurs fois, rectifier le score, l'issue du combat fut sans appel : 15 à 10, pour Trevejo. Daniel Jerent allait se contenter de la troisième marche du podium.

Les derniers assauts de la soirée mettaient Ivan Trevejo en confrontation face au Russe Sergey Khodos. Très rapidement détaché au nombre de touches (7/3), Ivan conservait le rythme jusqu’au bout, accroissant son avance pour terminer sur le score de 15 à 8.

Sous les yeux de la présidente de la Fédération française d’escrime, Isabelle Lamour, l’ancien cubain décrochait son premier titre international individuel pour la France. C'est indéniable désormais, Ivan a bel et bien la french touche...

Avec ces deux médailles supplémentaires, qui viennent compléter celle, en or également obtenue par Nicolas D'Oriano, les Bleus comptabilisent désormais 21 podiums à Bakou, dont 6 titres .

Réactions


Daniel Jerent - médaille de bronze escrime (épée) by franceolympique


Ivan Trevejo - médaille d'or escrime (épée) by franceolympique

Ivan TREVEJO | Daniel JERENT | Escrime | L'actu des Bleus... | Actualités | Actualités

Olympic Channel (en Français !

Twitter #espritbleu


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC