Axel Augis : "je suis plus performant qu’avant"

©Thomas Schreyer / FFGym
Partagez

Les championnats d'Europe de gymnastique artistique se déroulent à Montpellier du 15 au 19 avril. Axel Augis, membre de l'équipe de France depuis 2009, nous livre son ressenti à l'approche de cette compétition. 2ème remplaçant de l'équipe de France lors des Jeux Olympiques de Londres, Axel voit plus grand et cela commence par ce championnat, où il se présente sur les 6 agrès. Entretien...

Comment te sens-tu avant les championnats d'Europe?
Je me sens plutôt bien et confiant. Tout comme le groupe. On n’est pas tous à l’INSEP pour ces championnats d’Europe mais ceux qui y sont vont bien, comme toujours ! Il y toujours une bonne ambiance, on s’entraine et on se prépare bien.

J’aimerais décrocher une médaille d’or sur les barres parallèles

Quels sont tes objectifs sur cette compétition ?
C’est tout d’abord d’être dans les 10 meilleurs du concours général. J’aimerais également décrocher une médaille d’or sur les barres parallèles, ce qui passe par une finale déjà. Et pourquoi pas une finale en barre fixe car j’ai fait des bons résultats récemment. Ces deux agrès sont d'ailleurs ceux que j'affectionne tout particulièrement !

Quels sont tes objectifs sur le plus long terme ?
Mon objectif est clair, il est d’être dans l’équipe de France des Jeux Olympiques de Rio. Être remplaçant une fois ça va, mais pas plus. Je ne veux donc pas être remplaçant pour 2016 et bien sûr je vais essayer d'aller chercher une médaille !


J'aimerais bien passer au palier du dessus pour être encore meilleur au niveau international

Avec Déborah Anthonioz à la Semaine olympique 2014

Quels sont, pour toi, les avantages d’avoir les championnats à la « maison » ?
Je dirais d'abord que pour tout ce qui est voyage, logistique, gestion, organisation c’est bien mieux. C’est plus pratique que d’aller en Chine ou encore au Japon où tu es forcement dépaysé. De plus, le public va également nous soutenir, donc c’est cool ! Ça va être une super expérience. Après ça peut être perturbant mais je pense que ça va plus nous galvaniser que nous déstabiliser.

Tu as 24 ans, c'est l'année de la maturité ou c'est encore un peu tôt selon toi?
J’ai l’impression que c’est bon, que j’ai atteint une certaine maturité dans mon sport. Je m’entraine mieux, je suis plus performant qu’avant et j’ai un peu moins de déchets que par le passé. En compétition également c’est mieux que ce que je faisais. Je commence donc à atteindre ce point de maturité là, après, ça ne veut pas dire que je vais arrêter de progresser car j’en ai encore sous la semelle. J’aimerais bien passer au palier du dessus pour être encore meilleur au niveau international et augmenter mes contenus techniques. J’ai donc encore des points à travailler et à régler pour être toujours plus performant.

Gymnastique Artistique | Le Mag' des Bleus

Newsletter

Olympic Channel (en Français !

Twitter #espritbleu


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC