Kseniya Moustafaeva, ambassadrice de Bakou 2015

Interview
Kseniya Moustafaeva, ambassadrice de choc - ©Bakou 2015
Partagez

Le Comité d'organisation des Jeux Européens de Bakou 2015 a officiellement lancé son programme d’ambassadeurs internationaux en décembre 2014. Aux côtés du céiste danois René Holten Poulsen et de l’équipe serbe de basket 3x3, composée de Dusan Domovic Bulut, Marko Savic, Marko Zdero et Dejan Majstorovic, un nom familier est apparu... Celui de la gymnaste rythmique Kseniya Moustafaeva, 19 ans, fer de lance de l'équipe de France, et désormais ambassadrice de cette 1ère édition des Jeux Européens.

Sélectionnés en fonction de leur palmarès et de ce qu'ils apportent pour leur sport dans leur pays, les athlètes choisis vont être au cœur de campagnes promotionnelles déclinées dans toute l’Europe dès le début de l’année 2015.

D’autres noms d’ambassadeurs seront dévoilés en 2015. En attendant, la jeune Française nous a fait part de ses impressions...

Ambassadrice des Jeux Européens, c’est une belle aventure qui commence non ?
Oui ! C'est vraiment une belle aventure qui se prépare, entre le fait que ce soit les premiers Jeux Européens et celui d'avoir mon nom écrit en haut de l'affiche... C'est un joli petit rêve qui est en train de se réaliser.

©Bakou 2015

Comment as-tu été désignée ?
Je ne sais pas trop en fait, mais j'imagine qu'un échange avait été mis en place entre le CNOSF et les diverses fédérations des sports représentés. Au final, c'est mon nom et ma discipline qui ont été élus. A ce titre je profite de cette interview pour remercier le CNOSF et les responsables de la Fédération française de gymnastique de la confiance qu'ils placent en moi pour tenir au mieux ce rôle d'ambassadrice.

Pourquoi as-tu accepté cette mission ?
Tout d'abord parce que je le ressens comme une vraie récompense par rapport à mes prestations de la saison dernière (2 médailles de bronze et une 5ème place au classement général en compétitions internationales) et, qu'en tant que sportive de haut niveau, avoir la chance de représenter son pays de cette manière ça ne se refuse pas.

Quel sera ton rôle à ce titre ?
J'attends d'en discuter directement avec le Comité organisateur mais il est prévu plusieurs interviews, des séances photos et des reportages. Après, on a aussi le devoir de promouvoir au quotidien les Jeux Européens par tous les moyens de communication existants.

Connais-tu les autres ambassadeurs ?
Je connais Marina Durunda, l'autre ambassadrice pour la gymnastique rythmique, qui représente elle l’Azerbaïdjan, le pays hôte, et je commence peu à peu à me renseigner sur les autres ambassadeurs étant donné que l'on va surement être amenés à travailler ensemble.

Les Jeux Européens... Hâte d’y être ?
Oui et non car je suis encore en phase de répétition de mes nouveaux enchainements et tout n'est pas encore prêt. Mais l'excitation me gagne de jour en jour...

©Bakou 2015

As-tu déjà été visiter les installations ?
Oui, au moment des derniers championnats d'Europe, qui ont eu lieu à Bakou. Nous étions logés au village et nous avons déjà pu avoir une idée de l'ambiance qui nous attendra là bas : des gens très chaleureux, un public passionné et une ambiance de feu.

Que va représenter cette nouvelle compétition pour le continent ?
A ce jour on ne sait pas trop étant donné que c'est une toute première édition mais, avec les Mondiaux de Stuttgart qualificatifs pour les Jeux Olympiques de Rio en 2016, tout le monde ne parle que de ça. A n'en pas douter, si tout se passe bien à Bakou, ça deviendra une vrai référence pour tous les athlètes.

Le plateau sportif sera-t-il relevé en gymnastique rythmique ?
Sans aucun doute ! Presque toutes les têtes d'affiche seront là. Donc du très au niveau en perspective...

Quel sera ton objectif là-bas ?
Mon objectif sera de finir entre la 5ème et la 8ème place et de donner la meilleure image possible de la France.

A Propos

Site de Bakou 2015

• Bakou 2015 est la première édition des Jeux européens, une compétition multisports passionnante et innovante pour le continent qui se déroulera du 12 au 28 juin 2015.
• Au total, 20 disciplines sportives seront représentées : 16 sports olympiques et 4 sports non olympiques. Plus de 6000 athlètes venus d'Europe porteront les couleurs de leur Nation pendant 17 jours de compétition.
• Onze sports seront dans le parcours de qualification pour les Jeux olympiques de Rio 2016, soit par l’obtention de quota direct ou de points au classement mondial : Tennis de table, triathlon, tir, tir à l’arc, athlétisme, natation, boxe, lutte, cyclisme, taekwondo, volley-ball et beach volley-ball.
• La ville de Bakou accueillera les Jeux Européens après avoir remporté le vote du Comité Olympique Européen (COE) en décembre 2012. Le Comité d'organisation des Jeux Européens de Bakou (BEGOC) organisera et supervisera le déroulement des Jeux en collaboration avec le COE.

Gymnastique Rythmique | Le Mag' des Bleus | Actualités | Bakou 2015

PyeongChang 2018

DAYS
HRS
MINS
SECS
TO THE OPENING CEREMONY
OF THE OLYMPIC WINTER GAMES
PYEONGCHANG 2018
:
:
Olympic Winter Games
Pyeongchang 2018

Newsletter

Billetterie

Passion

Twitter #espritbleu


Boutique

  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF