Avec le Team Caisse d’Epargne, l’aventure continue

Interview
Guillaume Cade, Directeur Mécénat et Sponsoring
Partagez

Après deux premières expériences réussies à l’occasion des Jeux Olympiques d’été de Londres 2012 et d’hiver de Sotchi 2014, la Caisse d’Epargne poursuit son engagement dans le sport en annonçant un nouveau team d’athlètes, composé de 32 sportifs d’exception… Présentation par Guillaume Cade, Directeur Mécénat et Sponsoring de la Caisse d'Epargne.

D’où vient cette idée d’un Team Caisse d’Epargne ?
Notre objectif est d’abord de soutenir les sportifs, quel que soit leur discipline, et de les aider à mettre toutes les chances de leur côté pour que leur rêve de qualification aux Jeux s’accomplisse. Partenaires de la Fédération française de ski depuis 1996, nous avions déjà constitué un premier Team de six athlètes dès 2010 pour les JO de Sotchi 2014. Quand la Caisse d’Epargne, via le Groupe BPCE, est devenue partenaire du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), nous avons décidé d’initier, pour les Jeux Olympiques de Londres 2012, un Team constitué de 19 athlètes représentant 11 disciplines différentes. Nous l’avons fait en mixant des hommes et de femmes, des jeunes et des moins jeunes, des sports individuels et des sports collectifs, des athlètes connus et d’autres moins... Chacune des 17 Caisses d’Epargne régionales avait choisi l’athlète qu’elle souhaitait soutenir dans son projet olympique, ainsi qu’un capitaine : Christophe Lemaitre. Même si notre ambition n’est pas de faire la course à la performance et au nombre de médailles, le Team Caisse d’Epargne a obtenu, avec 7 médailles, un très beau résultat.

Et comment cela s’est passé pour le Team à Sotchi ?
Ces Jeux Olympiques d’hiver 2014 ont également constitué une extraordinaire aventure sportive. Nous avons eu la chance de voir les six membres du Team se qualifier pour les Jeux Olympiques, y réaliser de très belles performances et, cerise sur le gâteau, partager une médaille avec Coline Mattel. Nous avons rempli notre mission qui, au-delà de l’accompagnement financier, se transforme en une forte médiatisation des sportifs du Team et de leur discipline. Avec sa médaille de bronze, Coline Mattel a par ailleurs bénéficié d’une notoriété exceptionnelle, puisqu’elle a eu la chance de sauter juste avant le journal de 20 heures. Elle a ainsi eu une audience de plus de 9 millions de téléspectateurs sur France télévisions. Cela a été quelque chose de très fort, pour elle, mais aussi pour tous les collaborateurs de la Caisse d’Epargne.

©Paviot/BPCE

Quel intérêt trouvez-vous à amplifier votre engagement dans le sport ?
Le sport est lié à la notion de performance collective, ce qui est tout à fait bénéfique à la marque Caisse d’Epargne. Ainsi, pour revenir sur Sotchi, au-delà du fait sportif, nous avons constaté l’évolution de la perception de la Caisse d’Epargne par les jeunes. Entre l’avant et l’après Sotchi, les études que nous avons commanditées ont montré que l’image dynamique et moderne de la Caisse d’Epargne avait gagné 10 points auprès de cette population. Lorsque l’on met en œuvre un partenariat sportif, il y a forcément un objectif de retour sur image et ce résultat est donc une très grande satisfaction. L’autre point positif de ce partenariat, c'est qu’il nous permet de valoriser mieux encore les bienfaits du sport. Il s’agit d’un véritable enjeu de société, que nous partageons avec le CNOSF et pour lequel les athlètes peuvent avoir un impact important.

Comment est constitué ce nouveau Team d’athlètes?
Le concept mis en place pour Londres poursuit son déploiement, avec une nouvelle stratégie de constitution d’un Team global (été et hiver), en plus de six athlètes handisport (lire encadré). Maintenant que nous sommes partenaires du CNOSF, des Fédérations française de ski, de basket-ball et de handball, il s’agissait de constituer un nouveau Team en reprenant certains grands axes de ce qui avait été fait précédemment.

Et vous repartez donc pour une nouvelle aventure avec pour objectif Rio 2016...
En effet ! Pour ces Jeux, le Team est composé de 17 athlètes sélectionnés par les régions, avec, entre autres, un grand basketteur qui évolue de l’autre côté de l’Atlantique, deux membres des équipes de France de handball, deux nageurs que nous avions à Londres et que les Caisses d’Epargne régionales ont souhaité continué à accompagner, nos athlètes handisport et, bien sûr, notre capitaine, Céline Dumerc, qui sera sans doute concernée par Rio. Notre objectif est vraiment de constituer un Team d’athlètes qui échangent entre eux quelques soient les équipes d’origine et les disciplines. Au-delà du soutien financier, nous aidons aussi à les faire connaître. Il y a des athlètes plus ou moins connus dans le Team. Nous souhaitons que les plus médiatisés intègrent les athlètes de disciplines moins connues, pour qu’au final chacun d’entre eux gagne en notoriété.

Pour quelle raison avez-vous choisi Céline Dumerc pour succéder à Christophe Lemaître comme capitaine ?
Céline est avant tout une meneuse et elle était toute désignée pour endosser le rôle de capitaine. Elle possède évidemment des qualités sportives extraordinaires mais elle fédère aussi énormément le grand public, notamment sur les réseaux sociaux. Comme nous sommes devenus partenaires de la Fédération française de basket-ball cette année, il nous a également semblé logique de choisir la capitaine de l’équipe de France. De plus, Céline est aussi capitaine de l’équipe de Bourges pour laquelle la Caisse d’Epargne Loire-Centre est très engagée. C’est important pour nous de mettre en avant les sportifs que les Caisses d’Epargne régionales soutiennent.

Et pour la partie hivernale du Team ?
Depuis 2010 nous avions un Team de six athlètes d’hiver qui avaient tous pour projet d’aller à Sotchi. Nous poursuivons l’aventure avec quatre d’entre eux : Coline Mattel en saut à ski, Nelly Moenne-Loccoz en snowboard, Anémone Marmottan en ski alpin et Thomas Krief en ski halfpipe. Ils sont rejoints par quatre nouveaux athlètes. En biathlon, Simon Fourcade intègre le Team. Nous parions de nouveau sur l’avenir avec la jeune Perrine Laffont en ski bosses. Le champion olympique de ski cross, Jean-Frédéric Chapuis, fait également partie du Team. Enfin, nous avons sélectionné Coline Ballet Baz sur une autre discipline émergente chez les jeunes, à savoir le slopestyle. Au-delà de ces athlètes du Team Caisse d’Epargne, certaines Caisses d’Epargne régionales soutiennent directement un athlète de leur région. Ainsi, si le Team national comptera toujours 32 athlètes, les 17 Caisses d’Epargne régionales en soutiennent d’autres directement. Cela confirme la force de notre engament en faveur du sport, ainsi que son ancrage dans les territoires.




Source : Caisse d'Epargne

Médailles des bleus aux JO 2018

FRA

5

4

6
Total
15
Calendrier A suivre Les athlètes de la délégation française Résultats Français Classement des nations

Passion

Twitter #espritbleu


Boutique

  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC