Les Françaises en bronze

Médaille
©FFBoxe
Partagez

Estelle Mossely, dans la catégorie des poids légers (60 kg), et Erika Guerrier, dans la catégorie des poids des welters (69 kg), offrent deux médailles de bronze à la France aux championnats du monde amateurs de boxe féminine, ce dimanche à Jeju (Corée du Sud).

Estelle Mossely un bronze qui aurait pu mériter mieux

Dans la catégorie des poids légers (60 kg), Estelle Mossely, triple reine de France (68 victoires, 1 nul, 19 revers), a perdu aux points, sur décision partagée (37-39, 37-39 et 39-37), face à l'Azerbaïdjanaise Yana Allekseevna.

Opposée à une gauchère procédant en contres, Estelle Mossely s’est appliquée à provoquer pour faire déclencher son adversaire. Le combat fut tactique, notre représentante prenant le centre du ring, pressant prudemment et travaillant sur les fautes d’Allekseevna. Un peu courte en distance pour être efficace malgré ses touches régulières, Estelle Mossely a augmenté son activité au second round, entre contre-attaques et double attaques.
Allekseevna est pour sa part restée sur un schéma répété : deux coups puissants bras arrière et crochet du bras avant. Le troisième round fut le plus confus, Allekseevna frappant et accrochant avant d'accélérer en fin de round afin de faire impression sur le jury. Au quatrième round, la Française a tenté de reprendre sa distance tandis que Allekseevna accrochait de plus belle, l’empêchant de développer ses attaques. La décision finale fut partagée : 2 -1... pour l'Azérie, une décision accueillie avec surprise et déception dans le camp français.

Erika Guerrier, le bronze au bout de l'effort

Dans la catégorie des poids des welters (69 kg), Erika Guerrier s'est également inclinée en demies, offrant néanmoins une deuxième médaille de bronze à la délégation tricolore.

La quintuple championne de France a perdu aux points (36-40, 36-40 et 38-38) devant la Russe Sadaat Abdulaeva, une adversaire plus petite mais puissante et offensive. Dans le premier round, Erika Guerrier a cherché à la maintenir à distance mais ses coups longs manquaient d’efficacité. Contractée, son direct du bras arrière était retenu. Elle subissait les assauts de la Russe sans décaler ni parvenir à boxer sur les jambes au second round.
Réussissant néanmoins à ébranler Abdulaeva dans les échanges, Erika est alors entrée dans une lutte à mi-distance où son physique de notre représentante a fait la différence. La boxeuse russe cédait peu à peu face à l'engagement de la Française dans la troisième reprise. Cette débauche d’activité exceptionnelle d'Erika finit toutefois par la desservir. Dans la dernière reprise, Erika a en effet peiné, la fatigue se faisant sentir. La boxeuse russe reprenait alors la marche avant et délivrait ses coups. Convaincante dans cette fin de combat plus fouillis, Sadaat Abdulaeva est déclarée vainqueur. La décision est partagée.

Les autres Françaises, Sarah Ourahmoune (51 kg) et Marine Rostan (54kg) ont respectivement été éliminées en seizièmes et quarts de finale.

Source : FF Boxe

Boxe | L'actu des Bleus... | Actualités

Olympic Channel (en Français !

Twitter #espritbleu


  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC