La France 1ère nation à Hanau

Sandy Scordo - ©FFTDA
Partagez

La France remporte 11 médailles lors de l'Open d'Hanau (Allemagne), épreuve de la Karate Premier League, et termine meilleure Nation.

La France compte dans ses rangs deux des meilleures combattantes internationales en -50kg : Alexandra Recchia (Championne du Monde 2012 et Championne d'Europe 2013) et Sophia Bouderbane (Championne d'Europe espoirs et médaillée de Bronze seniors en 2014). A Hanau, dimanche, la tendance s'est confirmée même si en finale, Alexandra Recchia a affirmé son statut de numéro une française en s'imposant 8/0 face à sa rivale nationale. A noter que la pensionnaire du FKA Marseille, avait disposé de l'Autrichienne Plank en ¼ de finale et de la Slovaque Kovacikova en demi-finale.

Chez les combattants masculins, le salut est venu de Salim Bendiab. Le Nordiste qui devait absolument réalisé une performance afin de réintégrer la préparation de l'équipe de France, ne s'est pas raté. Dominateur dans ses tours en éliminant notamment le Serbe Bitevic puis le Hollandais Sheppard, Bendiab échouait en finale contre l'Allemand Horne. Outre son dernier combat manqué, le champion de France en titre a répondu présent alors qu'il était au pied du mur. Une réaction qui lui permettra de réintégrer le collectif tricolore lors du prochain stage à Châtenay-Malabry. A noter les belles performances également de Lonni Boulesnane et de Lionel Nardy, tous deux s'inclinant malheureusement en ¼ de finale : le premier gêné contre Horne par une côte fêlée, et le second n'ayant pas réussi à trouver la solution contre un Italien très tactique.

En -67kg, William Rolle, malgré un premier tour convaincant, ne trouve pas la solution contre l'Autrichien Kaserer et doit s'incliner sur le plus petit des scores (1/0). Le double champion d'Europe (2012 et 2013) ne sera par la suite pas repêché. Idem pour Anthony Gillet qui ne parvient pas à franchir l'obstacle Ukrainien au même stade de la compétition. Mathieu Cossou est défait au premier tour contre le marocain Kousseksou, futur médaillé de bronze.

Dans le duel que se livrent Johann Lopes et Sofiane Agoudjil en -60kg, il sera difficile pour le staff tricolore de départager les deux athlètes qui se sont neutralisés lors des deux compétitions de sélection. Johann Lopes, pourtant vainqueur solide de l'Italien Maresca au second tour, cède face à un Danois au tour suivant. Le combattant du CACV, Sofiane Agoudjil avait également bien débuté en écartant un Suisse sur le score de 9/0. Il était stoppé sévèrement ensuite aux drapeaux (3/2) contre l'Allemand Heimann. Le parcours des deux français s'arrêtait là.

En l'absence de Nadège Ait-Ibrahim, au repos forcé après son opération du nez il y a plus d'une semaine, Anne-Laure Florentin était donc la seule représentante féminine à Hanau. Dans la lignée de ses récentes prestations, la Française enchaînait les tours pour finalement s'arrêter en demi-finale face à la championne d'Europe en titre, la Suissesse Fanny Clavien. Anne-Laure Florentin ne trouvait pas la solution ensuite face à une Russe, et se classait cinquième.

La France termine la compétition avec 11 médailles (3 or, 3 argent et 5 bronze) et se classe au premier rang des nations devant l'Italie et l'Allemagne. Le collectif kata et combat sera réuni le week-end prochain à Chatenay-Malabry pour un nouveau stage de préparation. Ce rassemblement sera marqué par une opposition face à l'Angleterre, le samedi 4 octobre à Saint-Prix (95).

Source : Site de la FF Karaté et DA

Alexandra RECCHIA | Sandy SCORDO | Karaté | L'actu des Bleus... | Actualités

Olympic Channel (en Français !

Twitter #espritbleu


  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC