Gymnastique rythmique : Épreuves

Partagez

La gymnastique rythmique (toujours avec engin) est réservée aux gymnastes féminines. Réalisée individuellement, en duo ou au sein d’un collectif de 3 à 10 gymnastes, la GR voit évoluer ces dernières autour de plusieurs engins d'adresse mobilisés séparément dans un cadre chorégraphié. Musculation, souplesse, agilité sont autant de qualités nécessaires à une manipulation harmonieuse des engins. Au nombre de cinq (la corde, le cerceau, le ballon, les massues et le ruban), ceux-ci doivent être continuellement maniés par les gymnastes.

Celles-ci travaillent en musique sur un praticable de 13 m2 à la corde, au cerceau, au ballon, aux massues ou au ruban. Lors des concours individuels, elles effectuent des exercices différents avec quatre ou cinq engins. Pour les concours par équipes - une équipe comprenant cinq gymnastes -, elles travaillent ensemble en utilisant une fois les massues et une autre fois avec deux gymnastes au cerceau et trois au ruban.

La prestation des gymnastes, d'une durée d'1min30, est ensuite notée par des juges selon trois critères : la qualité artistique, l'adresse dans l’exécution et le degré de difficulté. La note finale est donnée par la note d'exécution ajoutée à la moyenne arithmétique des notes artistique et de difficulté.

Corde

En chanvre ou synthétique, la corde est dénuée de poignée. Simplement habillé de deux nœuds, elle permet la création de nombreuses difficultés et manipulations. Son travail spécifique, basé sur les sauts, permet d'apprécier la vitesse d'exécution des gymnastes. L'une des principales difficultés réside dans la maîtrise de la corde, proportionnel à la taille de la gymnaste, qui doit constamment être contrôlée.

Cerceau

Engin rigide non déformable, en bois ou en plastique, le cerceau délimite un espace creux, de 80 à 90cm de diamètre et permet à la gymnaste de jouer avec son volume. La manipulation nécessite de fréquents changements de prise d'où un problème de coordination. Sa forme favorise les roulés, les rétros, les passages au travers, les rotations et les renversements.

Ballon

Le ballon est le seul engin à ne pas permettre de prise. Il développe une relation particulière corps-engin. Il est en symbiose avec le corps et permet d'exprimer la sensibilité de la gymnaste. Avec le ballon, on peut réaliser des rebonds ou des roulés. Mais il reste un engin difficile à maîtrise car il ne doit pas être tenu ou grippé. En caoutchouc ou matière synthétique, de 18 à 20 cm de diamètre, le ballon pèse 400g au minimum.

Massues

Plus vieil engin de la GR, l'exercice se réalise avec deux massues, de bois ou de matière synthétique, d'une longueur de 40 à 50 cm pour 150g chacune. Celles-ci sont utilisables sur trois parties : le corps, le col et la tête. Les gymnastes peuvent ainsi exécuter des moulinets, des petits cercles, des roulés, des lancers et des figures asymétriques. L'utilisation des massues privilégie le travail rythmique, la coordination et la dissociation via les éléments asymétriques.

Ruban

C'est l'engin le plus spectaculaire. Tout le ruban, bande de satin le plus souvent, de 6m sur 4 à 6 cm, doit être en mouvement d'où la difficulté d'exécuter un exercice parfait. Le ruban est attaché avec des anneaux et un joint flexible à une baguette d'un centimètre de diamètre pour 50 à 60cm de long, la hampe, de bois, bambou, plastique ou fibre de verre. Engin long et léger, il se rapproche des activités graphiques. Les figures sont exécutées à des amplitudes différentes, représentant chacune des dessins dans l'espace (serpentins, spirales et lancers de ruban).

PyeongChang 2018

DAYS
HRS
MINS
SECS
TO THE OPENING CEREMONY
OF THE OLYMPIC WINTER GAMES
PYEONGCHANG 2018
:
:
Olympic Winter Games
Pyeongchang 2018

Newsletter

Billetterie

Passion

Twitter #espritbleu


Boutique

  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions

  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF