Les figures préférées de nos Bleus du ski half-pipe

Partagez

Ils sont six, 4 garçons et 2 filles qui vont affronter, à skis, l'énorme half-pipe de Sotchi. Découvrez leurs meilleurs sauts.

Benoit Valentin
Le double flatspin 900 (rotation le corps et les skis parallèles au sol avec back-flip, saut périlleux, horizontal). C’est dur à expliquer mais en gros c’est deux tours sur le côté avec la tête en bas et un 180 à la fin. C’est un saut que j’aime bien parce que c’est une double rotation, qui demande énormément d’énergie mais donne un effet très lent quand on le regarde. Sinon, j’aime bien le switch double, mais plus parce que je ne sais pas le faire et que j’aimerais bien. Il y peu de skieurs qui savent le faire. IL est très technique, très difficile à réaliser, on part en marche arrière eton met deux fois la tête en bas avec trois tours sur soi-même.

Anaïs Caradeux
Je me fais bien plaisir cette année avec mon flair, une nouvelle figure que j’ai acquise cette année. C’est une tête en bas, une sorte de roue, sur le côté avec les skis qui passent au-dessus de la tête, mais dans le pipe.

Xavier Bertoni
Pour moi un saut parfait, ce n’est pas forcément une figure dure ou super simple. C’est juste de sauter dans le pipe, de s’envoler et de retomber vraiment à la perfection, sans sentir qu’on s’est posé. C’est ce qui me fait le plus plaisir, un saut avec zéro choc à l’arrivée. Là on se sent bien.

Marie Martinod
La figure que je préfère faire, c’est entre un mac twist (front flip 180, saut périlleux avant avec rotation) et un flair (back-flip 180 saut périlleux arrière avec rotation) sur le mur de droite et je vais à gauche. Selon les gens qui la décrivent, ils ne sont pas d’accord entre eux ! Ma description, ce serait plus un flair, avec la tête qui passe en bas. J’ai une rotation que les autres filles n’ont pas apparemment, avec un axe qui me met dans un certain sens en l’air.
C’est une figure engagée mais je la maitrise bien maintenant. Je n’ai plus d’appréhension à la faire et avant d’en arriver là, il faut passer par des dizaines et des dizaines de fois où tu as quand même cette appréhension. C’est agréable pour ne pas dire jouissif d’en arriver là avec ce niveau de maitrise sur une figure engagée.

Kevin Rolland
Le double cork 1260, c’est trois tours et demi en passant deux fois la tête en bas et en attrapant mes skis vers l’avant.

Thomas Krief
C’est le double cork 1440. C’est en gros deux sauts périlleux avec deux vrilles dans chaque. C’est une figure que je fais depuis très peu de temps, qui n’a jamais été replaquée en compétition et que je vais faire dans mon run ici à Sotchi.

Benoit VALENTIN | Anaïs CARADEUX | Thomas KRIEF | Kévin ROLLAND | Marie MARTINOD | Ski Acrobatique

Olympic Channel (en Français !

Twitter #espritbleu


  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC