Tumbling

Partagez

Le terme « tumbling » vient du verbe anglais « to tumble » qui signifie « faire des culbutes ». Exclusivement acrobatique, cette discipline, aussi bien masculine que féminine, se réalise sur une piste dynamique de 25 mètres de long pour 1m70 à 2m de large que les tumbleurs parcourent en réalisant un enchaînement de 8 acrobaties consécutives, sans interruption, ni rupture de rythme. Seuls les contacts « pieds » et les contacts « mains » sont autorisés. Une prise d'élan de 10 à 11 mètres précède la piste. L'aire de réception est de 6m sur 3 pour une épaisseur de mousse de 30 cm.

En 1932, le Tumbling est inscrit au programme des Jeux Olympiques de Los Angeles. Ce sera la seule fois. Pas renouvelée à Berlin, l'expérience devient difficile après la Seconde Guerre mondiale, la Guerre froide générant la création de deux fédérations rivales qui ne se regroupent finalement qu'en 1998, à l’occasion de la fusion avec la Fédération Internationale de Gymnastique. Auparavant, les seules compétitions qui regroupaient les athlètes des deux Fédérations étaient les Jeux Mondiaux.


Newsletter

En course pour la Journée Olympique !

Passion

Twitter #espritbleu


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC