Tumbling

Partagez

Le terme « tumbling » vient du verbe anglais « to tumble » qui signifie « faire des culbutes ». Exclusivement acrobatique, cette discipline, aussi bien masculine que féminine, se réalise sur une piste dynamique de 25 mètres de long pour 1m70 à 2m de large que les tumbleurs parcourent en réalisant un enchaînement de 8 acrobaties consécutives, sans interruption, ni rupture de rythme. Seuls les contacts « pieds » et les contacts « mains » sont autorisés. Une prise d'élan de 10 à 11 mètres précède la piste. L'aire de réception est de 6m sur 3 pour une épaisseur de mousse de 30 cm.

En 1932, le Tumbling est inscrit au programme des Jeux Olympiques de Los Angeles. Ce sera la seule fois. Pas renouvelée à Berlin, l'expérience devient difficile après la Seconde Guerre mondiale, la Guerre froide générant la création de deux fédérations rivales qui ne se regroupent finalement qu'en 1998, à l’occasion de la fusion avec la Fédération Internationale de Gymnastique. Auparavant, les seules compétitions qui regroupaient les athlètes des deux Fédérations étaient les Jeux Mondiaux.


Newsletter

Billetterie

Passion

Twitter #espritbleu


Boutique

  •  Française des jeux
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF