Patinage de vitesse : Épreuves et réglements

Partagez

Épreuves

Dans le cadre des Jeux olympiques, le patinage de vitesse comporte dix épreuves: 500 m, 1000 m, 1500 m et 5000 m (hommes et dames), 3000 m dames et 10000 m hommes, Poursuite par équipes femmes et hommes.

Pour chaque épreuve, les concurrents concourent une seule fois à l'exception du 500 m hommes et dames où chaque concurrent concourt deux fois. Le résultat final est basé sur le temps total des deux manches.

Quelle que soit l'épreuve, deux concurrents essayent de réaliser le meilleur temps sur une piste ovale standard de 400 mètres. Ils patinent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre et leur temps est chronométré au centième de seconde.

Un faux départ par couple est autorisé : le patineur qui commet le second faux départ est disqualifié. Les athlètes changent de couloir à chaque tour dans la zone de croisement : chacun d'entre eux parcourt donc la même distance. Priorité est donnée au patineur se trouvant sur le couloir extérieur

Dans la poursuite par équipes, deux équipes formées chacune de 3 athlètes partent simultanément de chaque côté de la piste. Les membres de l'équipe se relaient pour affronter les virages en «tirant», c'est-à-dire en conduisant l'équipe. Les patineurs qui ne «tirent» pas suivent de près le leader pour profiter de son sillage. Le chronomètre est arrêté lorsque le troisième athlète franchit la ligne d'arrivée.

Le format et la procédure de tirage au sort pour les compétitions de Patinage de Vitesse sont conformes à la règle 225 du Règlement spécial de l'ISU pour les épreuves de Patinage de Vitesse.
Aux dernier Jeux d'hiver, les distances ont été patinées dans l'ordre suivant :
•Dames : 3;000m, 500m, poursuite en équipes, 1.000m, 1.500m, 5.000m
•Messieurs : 5.000m, 500m, poursuite en équipes, 1.000m, 1.500m, 10.000m

Les résultats définitifs du 500 mètres sont calculés sur la base du temps cumulé des deux courses de 500 mètres, patinées dans la même journée.
Afin de renforcer l'intérêt sportif de la finale, la compétition de poursuite en équipes comprend une série d'éliminatoires. Pour chaque course, l'équipe est composée de 3 athlètes mais un pays peut choisir de changer la composition de son équipe d'une phase de compétition (tour) à une autre. Il ne peut cependant utiliser que 5 patineurs pour l'ensemble de la compétition.

Disqualification et exclusion de concurrents
Un concurrent peut être disqualifié sur la base des règles de l'ISU suivantes :
• Règle 125, paragraphe 4, exclusion des concurrents et officiels
• Règle 248, paragraphe 3a, changements de couloir
• Règle 250, paragraphe 5, faux départ
• Règle 251, couper les lignes ou interférer avec un autre patineur en sortant du couloir désigné
• Règle 252, responsabilité en cas de collision et au moment de doubler
• Règle 253, distance entre patineurs lors d'un dépassement ;
• Règle 254, « pace-making »
• Règle 256, disqualification des équipes en poursuite en équipes
• Règle 270, disqualification
• Règle 276, combinaisons de course, patins et équipement de communication.

Olympic Channel (en Français !

Twitter #espritbleu


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC