Dragon boat

Partagez

Le dragon boat est une embarcation ancestrale chinoise à l'origine légendaire...

Il y a plus de 2000 ans, le grand poète Qu Yuan (340 à 278 avant JC) chassé du royaume Chu pour en avoir dénoncé la corruption s’est jeté dans la rivière Miluo. Les villageois se mirent à sa recherche pour le secourir et jetèrent dans la rivière des « zongzi » (gâteaux de riz glutineux enveloppés dans une feuille de bambou) pour rassasier les poissons et les empêcher de dévorer son corps. Les poissons prirent ensuite la fuite, troublés par les vibrations des tambours embarqués par les barques de pêcheurs venus à la rescousse du malheureux. Depuis lors est née la tradition de manger des Zongzi et de faire des courses de bateau dragon.

Cet évènement, célébré depuis le 5ème jour de la 5ème lune (mi-juin) a donné naissance à une véritable sport de masse en Chine.

En 1976, l’Office de Tourisme de Honk-Kong monta un festival de dragon boat qui connut un succès inattendu et fut à l'origine de la diffusion mondiale de la discipline (plusieurs dizaines de milliers de participants en Allemagne, Norvège, Grande-Bretagne, etc.)

Le bateau, richement décoré avec notamment une tête de dragon à sa proue, mesure près de 12m de long sur 1m20 de large. Son poids varie entre 250 et 300 kg. Il embarque une vingtaine d'équipiers : 8 pagayeurs à chaque bord, un barreur à l’arrière, et un “tambour” qui bat le rythme.

PyeongChang 2018

DAYS
HRS
MINS
SECS
TO THE OPENING CEREMONY
OF THE OLYMPIC WINTER GAMES
PYEONGCHANG 2018
:
:
Olympic Winter Games
Pyeongchang 2018

Newsletter

Billetterie

Passion

Twitter #espritbleu


Boutique

  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF