Retour en argent pour Piétri

Loic Piétri - ©Rafal Burza/FFJDA
Partagez

En déplacement au Japon, du 29 novembre au 1er décembre 2013, pour y disputer le Grand Slam de Tokyo, les Bleus terminent le tournoi avec un bilan de 3 podiums.

Loïc Piétri reprenait du service après un temps de pause depuis les Mondiaux de Rio. Le champion du monde des -81 kg s'est distingué en glanant une médaille d'argent qui signe son grand retour à la compétition. Comme à son habitude, il s'est servi de son judo très atypique pour surpasser ses différents adversaires, le Thaïlandais Masayuki Terada, le Mongole Dagvasuren Nyamsuren et le Coréen Suk Woong Hong. Sa demi-finale fut expéditive contre l'Américain Travis Stevens, qui a subi les foudres du Français, vainqueur en moins de 40 secondes. Le Français s'incline finalement lors de l'ultime combat, face au jeune Japonais Takanori Nagase.

Cyrille Maret, après son pari fou des championnats de France 1ère division, est redescendu dans sa catégorie respective (-100 kg) pour défendre ses chances de médaille dans ce Grand Slam. Il se lance dans la compétition en battant par ippon l’Ukrainien Dmytro Luchyn. Mais en quart de finale contre le Canadien Kyle Reyes, le Français n’a pas su maintenir son waza-ari jusqu’au bout, finalement battu par ippon. Il remonte sans difficulté les repêchages pour tenter de décrocher le bronze s’imposant face au Japonais Yusuke Kumashiro. En place de 3 contre le Suédois Martin Pacek, le judoka tricolore maîtrise parfaitement le combat et garde son avantage jusqu’au gong. Une médaille de plus à son actif qui lance bien sa saison internationale.

David Larose est monté sur le podium des -66 kg. Le Tricolore s'est offert le bronze après avoir été stoppé en demi-finale par le Brésilien Charles Chibana

Jean-Sébastien Bonvoisin (+100 kg) pouvait lui aussi espérer, comme l’an dernier, remporter une médaille. Mais stoppé en quart de finale par le Coréen Sung-Min Kim, il se résigne à passer par les repêchages en battant notamment le Brésilien David Moura. En se frottant au Japonais Masaru Momose, le Français s’incline d’un ippon en place de 3 et reste donc au pied du podium.

Idem pour Dimitri Dragin (-66 kg), également 5ème, dominé en repêchages par le Japonais Ren Miyazaki. Il est cependant auteur d'une superbe performance en quart de finale : le Français a en effet battu le numéro 1 mondial Tumurkhuleg Davaadorj (Mongolie).

Malgré un bon début de parcours, le médaillé européen Pierre Duprat (-73kg) et la championne de France en titre des -63kg, Anne-Laure Bellard sont restés au pied du podium. Pour le premier, la rencontre avec le champion du monde 2011 et futur vainqueur de ce Grand Slam, Riki Nakaya, n'a pas été de tout repos. Le Français se remotive dans les repêchages pour tenter de décrocher le bronze. Mais face au champion d'Europe, le Sloèvene Rok Draksic, il doit se résoudre à la défaite par waza-ari.

De son côté, Anne-Laure Bellard parvient à s'imposer face à la Slovène Tina Trstenjak. Elle continue son ascension jusqu'en demi-finale avant d'être sanctionnée par la Japonaise Miku Tashiro. En place de 3, La Française n'a pas eu l'occasion de s'exprimer, battue par ippon face à l'autre Japonaise Miki Tanaka.

Source : Site de la FF judo

Olympic Channel (en Français !

Twitter #espritbleu


  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC