Que sont les Jeux mondiaux militaires ?

Partagez

Le Conseil international du sport militaire (CISM), fondé en 1948, organise des événements sportifs d'été et d'hiver pour les forces armées de ses 133 pays membres. Les soldats, qui ont pu par le passé connaître les champs de bataille, se retrouvent maintenant dans une ambiance amicale sur les terrains de sport. Le but du CISM est de contribuer à la paix dans le monde en unissant les forces armées à travers le sport.

La devise : « Amitié par le Sport ».

Le CISM joue un rôle important dans l’entraînement des sportifs d’élite. Pionnier dans la solidarité sportive internationale, le CISM a mis en œuvre des projets organisés en collaboration avec le Comité International Olympique et des organisations telles que les Nations Unies et la Communauté Européenne. De nombreux athlètes membres des équipes de France font partie des équipes militaires, comme Sandrine Bailly, Vincent Vittoz, Marie Marchand-Arvier, Jean-Baptiste Grange, les frères Fourcade, Sandrine Aubert ou encore Vincent Jay.

Lors des 1ers JMM d'hiver, en mars 2010 en Italie, la France avait terminé deuxième au classement général des Nations. A Annecy du 25 au 29 mars 2013, les Français ont brillé. La France termine 1ère du classement des Nations et la délégation tricolore remporte près du tiers des médailles en jeu : 12 or, 7 argent et 11 bronze, pour un total de 30 podiums. Les Bleus ont notamment été très performants en ski alpinisme et en ski de fond, ne laissant que des miettes à la concurrence.

En 2011, les Ve Jeux mondiaux militaires d’été s'étaient déroulés à Rio de Janeiro (Brésil) du 16 au 24 juillet, avec près de 110 nations et 6700 athlètes. La délégation française, constituée de 135 athlètes des trois armées et de la gendarmerie, avait terminé 5ème au classement des médailles, avec 18 podiums : 11 or, 3 argent et bronze. De nombreux Olympiens s’y étaient illustrés avec notamment les titres pour Gwladys Epangue en Taekwondo (+ 73 kg), Alexis Vastine en boxe(-69kg), Anne-Sophie Mondière en judo (+78kg), ou encore Didier Schauly en équitation (Grand Prix individuel de concours de saut d’obstacles). Parmi les autres médaillés, Patrick Tambwe Ngoie et Rachid Ghanmouni avaient réalisé le doublé or-argent sur le marathon, et des triathlètes qui rapportent pas moins de 4 médailles grâce à Pierre Le Corre, Grégory Rouault, Brice Daubord, et Charlotte Morel.

PyeongChang 2018

DAYS
HRS
MINS
SECS
TO THE OPENING CEREMONY
OF THE OLYMPIC WINTER GAMES
PYEONGCHANG 2018
:
:
Olympic Winter Games
Pyeongchang 2018

Newsletter

Billetterie

Passion

Twitter #espritbleu


Boutique

  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF