Canoë-Kayak : Histoire

Emilie Fer, championne olympique 2012 et du monde 2013
Partagez

Histoire

Les origines du canoë (pagaie simple) et du kayak (pagaie double) remontent à la nuit des temps.

Les habitants d’Amérique baptisés « indiens » par Christophe Colomb lorsqu’il aborda ce continent en 1492, pensant toucher les rives de l’Inde, utilisaient depuis des milliers d’années des canoës pour chasser, pêcher et voyager. Mais on trouve aussi des traces anciennes de ces embarcations dans les îles du Pacifique. Un canoë vieux de 6000 ans fut également découvert dans la tombe d’un roi Sumérien au bord de l’Euphrate.

Le kayak était pour sa part le moyen de locomotion des peuples du Grand Nord, Inuits et Esquimaux vivant dans le Cercle Arctique : Nord du continent américain, Sibérie, Groënland…

C’est une fois de plus en Angleterre au XIXe siècle que le canoë-kayak devint un sport. Un avocat, John McGregor, étudia ces anciennes embarcations faites en matériaux naturels (cadre en fanon de baleine et bois de dérive recouvert d'une peau d'otarie tendue et imperméabilisée avec de la graisse de baleine, pas un clou) et conçut un bateau similaire. Tandis que d'autres copiaient son bateau, il fonda le Royal Canoë Club dont les régates débutèrent en 1866.

Olympic Channel (en Français !

  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC