Atlanta 1996 : Les Jeux

Partagez

Les Jeux

Après sa victoire au saut en longueur, Carl Lewis devient le troisième athlète à remporter la même épreuve individuelle quatre fois et le quatrième sportif à obtenir un neuvième titre olympique. Autre record, chronométré cette fois, celui du 100m que le Canadien Donovan Bailey porte à 9"84.
Toujours en athlétisme, notons la victoire de Noureddine Morceli (Algérie) au 1500m qui vient récompenser l’athlète le plus dominateur de la discipline des années 90. Hailé Gébressélassié, le grand champion éthiopien remporte logiquement le premier de ses titres olympiques du 10 000m. Le marathon masculin revient au Sud-africain Josia Thugwane et la Russe Svetlana Masterkova réalise le doublé sur 800m et 1500m.

Alexander Popov, dominateur dans l'épreuve reine de la natation, le 100m nage libre

Le Russe Alexander Popov conserve son titre olympique sur 100m nage libre, une première depuis Johnny Weissmuller (1924 et 1928). Insatiable, Popov double également son titre sur 50 m nage libre.
L'Américaine Amy Van Dyken devient l'athlète la plus médaillée de ces Jeux. Elle remporte les 50m et 100m nage libre, ainsi que les relais 4x100m nage libre et quatre nages. Autre sirène, l'irlandaise Michelle Smith récolte quatre médailles, dont trois en or.

André Agassi, champion de coeur

Dans une atmosphère surchauffée où les clameurs des supporters américains viennent perturber la compétition de gymnastique (à tel point qu’une des participantes devra recommencer son mouvement au sol, étant dans l’impossibilité d’entendre la musique), les jeunes gymnastes américaines remportent l’or et trouvent leur héroïne en la personne de Kerry Strug, qui malgré une entorse réussit son dernier saut de cheval et s’y casse bel et bien la cheville. Portée sur le podium par son entraineur, elle devient une véritable star au pays des étoiles. Toujours pour les Américains, André Agassi, le chouchou du public remporte le titre de champion olympique de tennis, et sa compatriote Lindsay Davenport l'imite chez les dames. En tennis de table, la chinoise Deng Yaping renouvelle son exploit de 1992 en décrochant les titres du simple et du double.


Miguel Indurain, le titre olympique après les victoires sur le Tour

Le cyclisme accueille pour la première fois les professionnels et l'espagnol Miguel Indurain, quintuple vainqueur du Tour de France, remporte l'épreuve du contre-la-montre.
En sports collectifs, la "Dream Team II" remporte sans briller le tournoi olympique de Basket-ball, et en Football, l'équipe du Nigéria bat celle d'Argentine, dans une confrontation réunissant les futures stars du ballon rond international. Soulignons enfin l'exploit de Naim Süleymanoğlu, qui fut le premier haltérophile à monter sur la plus haute marche du podium pour la troisième fois consécutive. Un très grand monsieur, malgré ses 1m58.

Au final, soixante-dix-neuf pays remportent des médailles et cinquante-trois décrochent l'or.

PyeongChang 2018

DAYS
HRS
MINS
SECS
TO THE OPENING CEREMONY
OF THE OLYMPIC WINTER GAMES
PYEONGCHANG 2018
:
:
Olympic Winter Games
Pyeongchang 2018

Newsletter

Billetterie

Passion

Twitter #espritbleu


Boutique

  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF