Atlanta 1996 : Contexte

Partagez

Contexte

Georgia on my mind

Candidat déchu pour la sixième fois, Athènes voit avec amertume les Jeux du Centenaire lui échapper au profit d'Atlanta. Les Grecs mettent notamment en cause le rapport au secteur économique, sujet à caution alors que s’étaient stabilisées les relations avec le monde politique : Atlanta est notamment la ville du siège de Coca-Cola, partenaire historique des Jeux olympiques s'il en est puisque la firme est engagée auprès du Mouvement olympique depuis 1928 ! Les Jeux d’Atlanta furent d’ailleurs les premiers à faire l’objet d’un financement exclusivement privé.

D’aucuns furent prompts à considérer que cette source de financement était à l’origine d’une organisation jugée approximative : transports inadaptés, sécurité peu fiable marquée par un attentat à la bombe au Parc olympique qui fit 2 morts et 126 blessés, technologie défaillante ou encore omniprésence du secteur marchand.

Izzy, alias "whatizit"...

Ces Jeux géorgiens, tenus dans une ville dépeuplée de ses homeless (sans domicile fixe), restent toutefois ceux de l’universalité, avec 197 Comités Nationaux Olympiques, et pour la première fois, plus de 10 000 athlètes, et une participation féminine supérieure au tiers.
D'un point de vue politique, l'année 1996 est marquée par le décès de l'ancien président français, François Mitterrand et par la réélection de Boris Eltsine à la tête de la Confédération de Russie. Israël lance l'opération "Raisins de la colère" et Sadam Hussein accepte le programme "Pétrole contre nourriture".

Médailles des bleus aux JO 2018

FRA

5

4

6
Total
15
Calendrier A suivre Les athlètes de la délégation française Résultats Français Classement des nations

Passion

Twitter #espritbleu


Boutique

  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC