Rome 1960 : L’équipe de France Olympique

Partagez

L’équipe de France Olympique

Délégation : 237 participants (209 hommes, 28 femmes)
Porte-drapeau : Christian d’Oriola (Escrime)
Bilan : 5 médailles dans 4 sports – 2 en argent, 3 en bronze - deux féminines et une mixte. La France termine 25ème Nation

Alors que l'escrime est en panne et le cyclisme aux abonnés absents, l'équitation assure le service minimum avec une médaille de bronze au concours complet par équipes. L'aviron, avec le quatre barré, et la lutte gréco-romaine, avec l'Alsacien René Schiermeyer, en mi-moyens versent respectivement leur écot d'argent et de bronze. C'est l'athlétisme qui vaut à la France ses deux plus beaux souvenirs romains. Mardi 6 septembre, 16h15. Départ du 1500 m. Herb Elliott est le grand favori. Depuis 1958, l'Australien détient le record du monde en 3 min 36 sec. Deux enfants du Nord défendent les couleurs françaises. Les deux Michel, Bernard et Jazy, vont réussir une course inoubliable. Michel Bernard, parti sur les bases du record du monde, fait des dégâts. Au 800 mètres, Elliott revient et l'attaque. Superbe, Bernard lutte au coude à coude avant de céder aux 950 mètres. II a tout donné et finira septième. Derrière Elliott, restent le Hongrois Istvan Rozsavolgyi et Jazy, le Français d'Oignies, typographe à L'Equipe, fils d'immigrés polonais dont le père est mort de silicose. Jazy attaque à l'entrée de la dernière ligne droite. II passe le Hongrois, mais ne peut rien contre Eliott. Médaille d'argent et record de France (3 min 38 sec 4/10) pour Jazy. Médaille d'or et record du monde (3 min 35 sec 6) pour Elliott.
Enfin, sur 200m, Abdou Seye, sorti dernier du virage, termine comme une fusée et se classe troisième en 20 sec. 7/10, à 2/10 du vainqueur, Livio Berruti, le sprinteur aux lunettes noires.
Dans "Paris-Presse" du 1er septembre 1960 Jacques Faizant croque le général de Gaulle en survêtement, valise à la main, prêt à partir pour Rome et maugréant : "Dans ce pays, si je ne fais pas tout moi-même..."
Attaché à une certaine (et grande) idée de la France, le Général ne cache de fait pas son irritation devant les piètres résultats de nos représentants. Avec un bilan final qui tient sur les doigts d'une seule main, ce camouflet romain sera l'occasion d'une prise de conscience du fait que le temps de l'improvisation et de l'à-peu-près est révolu. Le sport nécessite des investissements et une planification à long terme : un programme sera mis sur pied afin de permettre à l’élite française de mieux se préparer.

Olympic Channel (en Français !

Twitter #espritbleu


  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC