Découvrir Krasnaïa Poliana

Partagez

Fondé en 1869, Krasnaïa Poliana, qui signifie « la clairière rouge » en russe, est un village de 5000 habitants situé dans les montagnes à une soixante de kilomètres de Sotchi et proche des côtes de la mer Noire. Situé au bord de la rivière Mzymta, dans la zone tampon de la réserve de la biosphère du Caucase, le site, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, sera le cœur de la zone de montagne durant les Jeux Olympiques de Sotchi 2014. L’entité intègre en réalité quatre villages : Monastyr, Keptcha, Krasnaïa Poliana et Esto-Sadok, littéralement « jardin estonien ».

Jumelée avec la commune des Houches en Haute-Savoie, Krasnaïa Poliana, de son ancien nom Romanovsk, a vu sa première station de ski apparaitre en 1990. Jusqu’alors le village était surtout connu pour être une destination estivale où les Russes en villégiature à Sotchi venaient s’évader pour la journée. On y comptait alors quatre télésièges et 12 km de pistes balisées. Entourée de hauts sommets de plus de 3000 mètres, le village, situé pour sa part à 600m, est rapidement devenu le repère des férus d’héliski, le nec plus ultra du ski en poudreuse hors des pistes balisées accessible par hélicoptère.

Avec le développement induit par la préparation des Jeux olympiques, la vallée de Krasnaïa Poliana a connu une croissance inédite autour des bains de vapeurs et des loisirs de glisse.

Elle compte désormais de nombreuses infrastructures, et quatre stations de ski :
Alpika-Service, la plus ancienne des stations, et le site des épreuves de bobsleigh, compte 25 km de pistes, quatre télésièges et deux téléskis.
Gornaïa-Karoussel, la station la plus proche du village (2 km), aujourd’hui dotée de trois télécabines allant de 600 à 2200m et de 7pistes, accueille les épreuves de saut à ski.
Laura, dit aussi Gazprom, qui accueillera les épreuves de ski nordique.
Rosa Khutor lieu d’accueil du village olympique et ou se déroulement les épreuves de ski alpin.

Krasnaïa Poliana et ses stations disposent désormais une capacité hôtelière de 19 000 chambres, deux centrales thermiques et une autre hydraulique ainsi qu’une station de traitement des eaux usées. Un grand pas a également été réalisé du point de vue des télécommunications et des transports, avec l’installation de la fibre et de stations de diffusion, de routes d’accès et d’une ligne ferroviaire. En ce cadre naturel exceptionnel, la protection de l’environnement a été une réelle préoccupation qui a amené près de 75 millions d’euros d’investissements.

Médailles des bleus aux JO 2018

FRA

5

4

6
Total
15
Calendrier A suivre Les athlètes de la délégation française Résultats Français Classement des nations

Passion

Twitter #espritbleu


Boutique

  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC