Nage avec palmes

Partagez

D'une manière strictement règlementaire, on entend par nage avec palmes, la progression, en piscine ou en milieu naturel, au niveau de l'eau ou sous l'eau, d'un nageur n'utilisant que sa force musculaire et des palmes (bipalmes ou monopalme) pour se propulser.

Très rapidement les palmes en caoutchouc ont cédé la place à du matériel plus sophistiqué permettant l'amélioration des performances. Ainsi, grâce à l'utilisation de la monopalme, sorte de voilure en matériau composite, la nage avec palmes s'apparente à un sport de glisse spectaculaire où le palmeur, avec le mouvement de propulsion proche visuellement de l'évolution aquatique du dauphin. peut atteindre des vitesses de 12 à 14 Km/h.

Des épreuves spécifiques en compétition sont proposées: nage en surface (à l'aide d'un tuba frontal du 50 au 1500m), nage en immersion scaphandre (distances de 100, 400 et 8000m), nage en apnée totale sur 50m, nage longue distance de 6 et 20km.

La nage avec palmes n'est devenue une discipline à part entière que récemment. Créée au sein de la FFESSM en 1962, avec comme objectif le développement de son caractère sportif, la nage avec palmes a été reconnue par le Comité International Olympique en 1985. Ouverte à toutes les catégories d'âge, cette discipline dispose d'un Pôle France, possède auprès du ministère chargé des Sports le statut de sport de haut niveau et est intégrée à la nouvelle École de natation française à travers le « Pass'sport de l'eau ».


Newsletter

Billetterie

Passion

Twitter #espritbleu


Boutique

Vidéos EspritBleu

RMC, la radio #espritbleu

  •  Française des jeux
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Lacoste